mardi 24 juin 2014

Déguster les meilleurs vins au Wine by One

Le bar à vin est un type d’établissement classique de la Capitale, il s’agit peut-être même, à l’instar du bistrot, d’un cliché parisien. Le concept est très simple, il consiste à boire du vin dans un bar qui ne propose que ça ! Etablissement simple où il fait bon s’installer entre amis, le bar à vin a surtout pour avantage de permettre de découvrir des vins tout en restant dans une gamme de prix correct. C’est à l’opposé des restaurants qui généralement gonflent lamentablement les prix des bouteilles. Le bar à vin est tenu par un vrai amateur de vin, un passionné qui peut largement conseiller et orienter les clients avides de nouvelles découvertes. Le Wine by One, situé au milieu d’un triangle entre la Madeleine, la Place Vendôme et l’Opéra, est un bar à vin qui sort incontestablement du cadre habituel du genre tout en offrant les mêmes prestations.

mercredi 11 juin 2014

Repas presque auvergnat au P’tit Breguet.


Il n’y a pas autant de restaurants auvergnats à Paris qu’il y a de restaurants italiens ou japonais mais ceux-ci commencent à pointer fièrement le bout de leur nez. Cela s’inscrit dans le mouvement actuel qui voit se développer dans notre capitale des restaurants proposant une cuisine traditionnelle régionale. Si les restaurants basques ou plus globalement du Sud ouest ont une vraie cote en ce moment, les auvergnats ou aveyronnais ne sont pas en reste. Le P’tit Breguet, bistrot auvergnat situé à l’angle de la rue Breguet et de la rue Boulle à deux pas de la place de la Bastille, fait indéniablement partie des belles tables régionales parisiennes.

jeudi 5 juin 2014

La biérologie s'ést installée au Carreau du Temple le temps d'un weekend.


En marge de la Paris Beer Week, le groupe industriel brassicole Heineken proposait un salon dédié à la biérologie au Carreau du temple dans le 3ème arrondissement de Paris. Le géant néerlandais de la bière souhaitait profiter de l’élan actuel en faveur des micro-brasseries parisiennes pour étaler l’étendu de sa production et ainsi affirmer sa présence sur le marché français. Se déroulant les 24 et 25 mai, le salon était accessible gratuitement sur inscription via le site internet Tendance Bières. Pas disponible sur ces deux dates, je me suis retrouvé contraint de me rendre à la soirée VIP organisée le vendredi 23 en soirée pour lancer ce salon promotionnel. A l’entrée on nous donne un bracelet avec trois carrés détachables, soit trois bières à boire. Cela s’annonce très bien.

mardi 3 juin 2014

Edito du 2 juin 2014


Après une dizaine de jour en province, me voici de retour sur Paris avec plein d’échéances à venir et de choses à raconter. Le mois de juin est probablement celui que je préfère ; on n’est pas encore en vacances mais généralement le temps est très agréable et permet de profiter au mieux de la ville. Juin est aussi le mois qui ouvre la saison des festivals. La capitale et plus globalement l’Ile de France en proposent de nombreux et variés mais malheureusement aucun d’entre eux ne constitue une véritable référence en la matière.
Les plus ambitieux que sont Solidays et Rock en Seine sont plus des « fourres tout » que des programmations cohérentes et restent assez « pauvres » comparés au monstres allemands et anglais que sont Wacken, Rock am Ring, Glastonbury, Download... Si cette mixité se comprend pour Solidays qui a une vocation caritative de lutte contre le Sida, c’est plutôt triste pour Rock en Seine qui peine à attirer les plus grands groupes et surtout ne parvient pas à s’attribuer une véritable identité musicale. J’en prends pour preuve l’affiche de cette année qui place côte à côte The Prodigy et Lana Del Rey, Selah Sue et Airbourne ou encore Gary Clark Jr et Queen of The Stone Edge.
Certains diront que ça permet d’attirer plus de monde avec un peu d’éclectisme, mais cela ressemble plus selon moi à du bricolage pour remplir l’affiche. Et puis, lorsque je vais à un festoche je veux des sons qui se ressemblent, sinon je passe plus de temps à la buvette que devant la scène. Bref, mon choix est fait, c’est au Hellfest que j’irai. Pour ceux qui ne le connaissent pas, c’est un festival Hard Rock/Métal qui se tient le weekend du 21 juin du côté de Nantes. Programme sur les trois jours : Aerosmith, Iron Maiden, Black Sabbath, Deep Purple, Soundgarden, Status Quo… Les connaisseurs apprécieront !

A la suite de ce petit coup de gueule musical, revenons à nos moutons. A nos brebis devrais-je dire puisque c’est de fromage dont je souhaiterais vous parler maintenant. En effet, j’ai été contacté récemment pour vous parler de la Route du fromage Ossau-Iraty (fromage au lait de brebis reconnu en AOC depuis 1980 et en AOP – niveau Européen - depuis 1996) qui se tient du 1er juin au 30 septembre 2014 au Pays Basque et dans le Béarn. Cette route gastronomique permet de découvrir le fromage traditionnel au lait entier en AOP Ossau-Iraty, mais aussi les producteurs, les bergeries, les laiteries et les maisons traditionnelles. Cet itinéraire emprunte des petites routes et des chemins de traverses touristiques et des panneaux signalent les étapes de dégustation-vente.

N’ayant pas eu la possibilité de me rendre sur place, Ossau-Iraty m’a proposé de m’envoyer un kit contenant du fromage, une mignonette de Jurançon et un petit pot de confiture de cerises noires. Inutile de vous dire que ces fromages sont d’une qualité rare et que dès que j’aurais l’occasion de me rendre dans cette région je le ferai avec plaisir. C’est une excellente raison pour découvrir les Pyrénées Atlantiques puisque cette route vous emmènera de Saint Jean de Luz au Sommet du Col d’Aubisque. Pour de plus amples informations, n’hésitez pas à vous rendre sur le site internet de l’opération.


Guillaume