vendredi 12 décembre 2014

Le chocolat sous toutes ses formes à Puerto Cacao.

Avec le temps maussade et grisâtre de cet automne maintenant bien installé quoi de mieux qu’un bon chocolat pour nous remonter le moral. En effet, que ce soit en tablette, en boisson chaude, ou encore en glace, il est prouvé scientifiquement que le cacao agit positivement sur le cœur ainsi que sur le moral. Méfiance toutefois, car si tous les bistrots de Paris ont un chocolat chaud à leur carte, rares sont les établissements à proposer des boissons de qualité. A mi-chemin entre le bar et la boutique, Puerto Cacao, situé en face du marché de la place d’Aligre dans le 12ème, est l’endroit idéal pour aller se réchauffer le cœur et le corps.

mardi 9 décembre 2014

Un Bellini au Belmont.

Le blogueur est de temps en temps sollicité par des personnes souhaitant faire la promotion d’un évènement ou d’un lieu. Parfois ce sont simplement des amis qui me proposent de découvrir des endroits dignes d’intérêt. L’heureux veinard que je suis possède parmi ses proches un camarade précieux qui m’invite régulièrement à tester des endroits de grande qualité tels que le bar de l’Hôtel Belmont. Cet établissement 4 étoiles, haut lieu du luxe parisien, est situé rue de Bassano à deux pas des Champs Elysées.

samedi 6 décembre 2014

Edito spécial : Serpente, un conte vivant et sensuel.


Aujourd’hui, je vous propose un édito un peu particulier pour vous parler d’un projet artistique qui me tient à cœur. Margot Ferrera, que certains d’entre vous connaissent bien, et qui contribue parfois à ce merveilleux blog, a écrit une pièce de théâtre qu’elle souhaite mettre en scène et présenter au printemps prochain sur Paris et en banlieue avec la Compagnie des Petites Bêtes.

Serpente, inspiré de la légende de Mélusine, est un conte vivant. Un pont entre notre époque et l'une des légendes fondatrices du Moyen Âge.

Margot a mis en place un financement participatif via le site internet Ulule, vous pourrez ainsi soutenir son projet en participant (même symboliquement) ou simplement en partageant le lien suivant : http://fr.ulule.com/serpenten-conte/

Votre contribution sera récompensée par des contreparties comme des places pour les représentations ainsi que des cadeaux bonus comme un DVD making of ou des poster dédicacés. Le projet est déjà sur de très bons rails puisqu’au moment où j’écris ces lignes, l’objectif est atteint à 95%.

Ce projet ayant besoin d’un maximum d’aide, il ne faut surtout pas s’arrêter en si bon chemin !

En effet, plus la somme récoltée est élevée, plus les décors et les costumes seront de qualité. Et pourquoi pas une représentation supplémentaire…
N’hésitez pas à vous rendre sur la page du projet, vous y trouverez plus de détails sur le thème abordé et les personnes impliquées dans Serpente.


Guillaume

mercredi 3 décembre 2014

Edito du 3 décembre 2014


C’est bientôt Noel ! Il commence à faire sérieusement frais, mais au moins, on sait comment s’habiller… L’automne aura été très chargé pour Parisian Walkways. Avec la course aux Golden Blogs Awards et la consultation mise en place pour élire votre article préféré, je n’ai pas vu le temps passer.

La cérémonie des GBA aura tenu ses promesses. Comme pour l’année précédente, il s’agissait de récompenser les meilleurs blogs de la toile. Félicitations à So Many Paris qui l’a emporté dans la catégorie Paris. Ce blog très original a pour objectif de proposer un tour du monde sans même franchir le boulevard périphérique.

Comme l’année dernière nous avons, mes camarades et moi, largement profité du champagne et des petits fours dans les salons privés de l’Hôtel de Ville. Et comme l’année dernière j’ai rencontré de sympathiques collègues blogueurs. Aurélie nous raconte ses multiples escapades dans Paris mais aussi à travers le monde dans son blog Just a Girl, et Cordelia propose des critiques de livres divers et variés et surtout, nous donne des conseils pour améliorer notre style et devenir écrivain sur Mademoiselle Cordelia. N’hésitez pas à aller jeter un œil sur ces trois blogs très différents du miens mais tout aussi intéressants.

Vu l’avez certainement vu, c’est l’article présentant le Maria Loca qui est arrivé en tête de la consultation. C’est donc dans cet établissement que nous nous retrouverons pour prendre un verre. Toutes les informations concernant cette soirée sont disponibles sur la page Facebook du blog.

Pour conclure cet édito je préciserai simplement que vous avez désormais la possibilité de me contacter directement via le formulaire de conta

ct inséré dans la colonne à droite des articles.

A bientôt et bonne lecture en attendant les fêtes.

Guillaume



mercredi 26 novembre 2014

Au Zelda, le cocktail est roi et le client est un ami.


Vous êtes plutôt grand pub ou petit bar pour vos soirées ? La bonne réponse à cette question est sans aucun doute : « ça dépend ! ». Grosse réunion entre amis, petit verre à deux, match de coupe du monde, rendez-vous galant, toutes les ambiances ne sont pas forcément idoines et un mauvais choix est parfois synonyme de mauvaise soirée. On connait tous les grands bars dignes d’intérêt, en revanche on connait moins les petits bars qui méritent le détour. Véritables trésors cachés derrière une façade austère ou dans une petite rue déserte, ces bars se découvrent au gré d’une balade ou d’un bouche à oreille précieux. Indéniablement, le Zelda, appartient à cette seconde catégorie. Situé dans la très tranquille rue Bichat, dans le 10ème arrondissement, ce petit établissement répond parfaitement à nos attentes.

jeudi 20 novembre 2014

Le Paris Breizh, la crêperie « Lounge » du 12ème.


Les crêperies bretonnes sont très nombreuses dans Paris, leur succès n’est plus à démontrer puisqu’elles attirent aussi bien les parisiens que les touristes. Avec le nombre toujours croissant d’établissement de ce type, l’objectif de certains patrons est désormais de se démarquer d’une manière ou d’une autre de la concurrence. On trouve ainsi des crêperies qui font le pari de modifier le contenu des assiettes et d’autres qui décident de sortir du décor classique tout en bois, vieille photo de famille et jolies vues de notre chère Bretagne. Le Paris Breizh, crêperie installée dans le quartier de Daumesnil, dans le 12ème arrondissement propose un savoureux mélange entre cuisine originale et décoration moderne.

vendredi 14 novembre 2014

Le Théâtre de la Huchette, lieu du culte de l'Absurde


Certains se rendent au Sacré cœur, d'autres à la Tour Eiffel. Certaines préfèrent les lumières des Galeries Lafayette, leurs copains la boutique du PSG. Oui, les lieux de pèlerinage de Paris sont aussi nombreux que ses habitants et ses visiteurs. Pour le monde du théâtre, c'est un peu pareil. La Comédie Française serait une sorte d'Olympe scénique. On ne doit pas pour autant oublier les autres temples du spectacle qui fourmillent dans la Capitale. Le théâtre de la Huchette, situé dans le 5ème arrondissement, où je vous emmène aujourd'hui, est un véritable monument. Malgré son humble enseigne, il s'inscrit durablement dans le temps. Non pas à la manière des institutions telles que Chaillot ou l'Odéon, mais en jouant tous les soirs, depuis plus de 57 ans maintenant, la même représentation, fait unique dans l’histoire mondiale du théâtre.




dimanche 2 novembre 2014

Edito du 2 novembre 2014 ; votez pour votre article préféré !


La première phase des Golden Blog Awards 2014 a livré son verdict, le blog n’a pas été retenu parmi les « Short listés » et ne participera donc pas à la grande finale. Je vais essayer d’aller tout de même à la cérémonie de remise des prix à l’Hôtel de ville car c’est toujours une soirée agréable où l’on fait des rencontres très intéressantes dans un lieu unique.

Vous l’avez sans doute vu lors du précédent édito, Parisian Walkways a fêté récemment ses deux ans. Comme évoqué début octobre, je vais vous soumettre un petit sondage afin que vous déterminiez l’article qui vous donne le plus envie d’aller découvrir l’établissement présenté. 
Véritable rétrospective des deux années écoulées sur le blog, ce sondage nous permettra de nous replonger dans les différents établissements que nous avons découvert et partagé avec vous.

Certains d’entre vous auront peut-être déjà fréquenté le bar en question c’est pourquoi je vous demanderai de voter en fonction de ce que vous pensez de l’article et pas particulièrement du lieu. Une fois le sondage terminé, j’organiserai une soirée dans l’établissement sujet de l’article qui aura récolté le plus de suffrages.
Cette soirée se déroulera, sous réserve de disponibilité du bar, le samedi 6 décembre, je vous conseille, d’ores et déjà, de bloquer cette date.

Pendant cette première semaine de novembre, je vous laisserai le temps d’aller relire les sept articles en compétition. Vous pourrez voter à partir du mardi 11 novembre dans la colonne à la droite de chaque page. Les votes se termineront le samedi 22 novembre et, à cette date, nous saurons où nous irons prendre un verre début décembre.

Voici la liste des articles soumis à votre vote :








N’oubliez pas que ce petit sondage doit permettre d’élire l’article qui vous donne le plus envie d’aller dans un établissement et non d’élire l’établissement que vous préférez.
Pour toutes indications, remarques ou observations je suis à votre disposition via les réseaux sociaux du blog. Bien entendu vous pouvez partager les informations du vote et de la soirée qui va suivre avec vos amis. Plus nous serons nombreux, plus le résultat sera significatif.
Rendez-vous les 11 novembre pour le début des votes et le 6 décembre pour faire la fête !

Guillaume


lundi 27 octobre 2014

Frog REVOLUTION ouvre à Bastille, attention de ne pas y perdre la tête…


Au mois de juillet dernier, je vous avais présenté le concept FrogPubs dans le cadre d’une soirée de lancement d’une de leurs nouvelles bières. La chaine de pubs parisiens proposait au début de l’été la Wham!, sa troisième boisson issue d’une série de bières brassées sur le thème des houblons américains de qualité. Trois mois plus tard, c’est la sixième et dernière bière de la série qui est présentée, la Tha… Wack! Cette dernière tombe à point nommé puisqu’elle arrive au moment de l’ouverture du tout nouvel établissement du groupe FrogPubs, situé dans le quartier de Bastille ; le Frog REVOLUTION.

lundi 20 octobre 2014

Les gourmandises de la rue des Martyrs : Le Comptoir belge, une bonne raison de se gaufrer.


Dernière adresse que je vous propose de découvrir dans le rue des Martyrs, le Comptoir belge est un peu l’O.V.N.I de cette sélection de boutiques gourmandes. Comme son nom l’indique, vous ne trouverez aucune pâtisserie française, c’est essentiellement de gaufres qu’il est question ; de gaufres belges ! Bruxelloise mais surtout liégeoise, vous ferez le choix de les prendre natures ou avec un élément supplémentaire comme du chocolat (belge évidemment), du caramel, de la confiture ou de la chantilly.

samedi 18 octobre 2014

Les gourmandises de la rue des Martyres : Pâtisserie Gaudard, la tradition française en point d’orgue.


Sébastien Gaudard a la pâtisserie dans le sang. Ce fils de pâtissier est d’abord passé par l’hôtel Matignon avant d’assister, puis de remplacer, Pierre Hermé chez Fauchon pendant 8 ans. Après différents projets comme la création du bar à pâtisserie au Bon marché il ouvre son propre établissement en 2011 dans la très vivante rue des Martyrs.

mercredi 15 octobre 2014

Les gourmandises de la rue des Martyrs : Popelini, en plein dans le chou.

Popelini était le pâtissier italien de Catherine de Médicis. Pour sa reine, il crée en 1540 un gâteau à partir d’une pâte desséchée sur le feu appelée « Pâte à chaud ». Au fil du temps, le nom s’est transformé en « Pâte à choux ». Quoi de mieux que reprendre le nom de son créateur pour ouvrir une boutique exclusivement consacrée au chou. La rue des Martyrs accueille l'une des deux boutiques Popelini consacrées au chou à la crème.

lundi 13 octobre 2014

Les gourmandises de la Rue des Martyrs: Pâtisserie Delmontel, créative et colorée.


Travaillant jusque récemment dans le quartier de Notre Dame de Lorette, j’ai passé un peu de temps à arpenter la célèbre Rue des Martyrs. Ce lieu de vie symbolique du haut du 9ème arrondissement est un carrefour de saveurs et de petites boutiques gourmandes. Je vous propose donc de découvrir certaines d’entre elles à travers cette série d’articles qui vous mettra, j’en suis sûr, l’eau à la bouche.

Arnaud Delmontel a fondé sa Boulangerie-Pâtisserie il y a un peu plus de dix ans. Son objectif était de proposer à ses clients des produits de qualité tout en apportant une touche d’originalité.  Si sa baguette est restée classique, elle a su séduire puisqu’elle a été élue meilleure baguette de Paris en 2007. En revanche, côté pâtisserie, Delmontel a laissé libre court à son imagination. On remarque en effet, dans sa vitrine, une déclinaison de couleurs et de formes inédites. Parmi les petits gâteaux proposés on retrouve quelques classiques comme le Paris-brest, la Religieuse, la Tarte au citron, le Royal… Le pâtissier présente également des entremets portant des noms plus originaux comme le Galaxy, le Fiesta ou encore le Rio.

mercredi 8 octobre 2014

Parisian Walkways a deux ans !


Le Blog fête cette semaine sa deuxième année d’existence et je suis plus que satisfait du résultat de ces deux années écoulées. Tant pour les rencontres que pour les découvertes, chaque endroit que je tends à vous faire découvrir est un peu comme une pépite que je déterrerai pour vous. Et vous n’imaginez pas à quel point le fait qu’un ami ou une simple connaissance me dise être allé dans un de ces endroits et y avoir passé un bon moment me fait plaisir. A chaque fois c’est comme une incitation à continuer.

Donc je continue !

Vous l’avez constaté si vous suivez Parisian Walkways sur Facebook ou sur Twitter, le blog participe cette année encore aux Golden Blog Awards dans la catégorie Paris. Nous avons plus que jamais besoin de vous pour voter quotidiennement, jusqu’au 23 octobre, en cliquant sur « je vote » dans l’encart sur la droite de chaque article. Les 10 blogs ayant récolté le plus de voix dans chaque catégorie participera à la grande finale du 12 novembre à l’Hôtel de Ville de Paris.
Je remercie donc chaleureusement les personnes qui ont voté ou qui votent régulièrement et je vous incite à continuer. L’union fait la force.

Pour célébrer les deux ans du blog, je lancerai à la fin du mois d’octobre un petit sondage. L’objectif de cette consultation sera de choisir, parmi une petite sélection, l’article qui vous a le plus donné envie de vous rendre dans l’établissement qu’il présentait. Une fois que j’aurais obtenu les résultats, nous organiserons une petite soirée événement dans cet établissement. Je vous en reparlerai.

Enfin je terminerai cet édito par quelques petites statistiques sur le blog :

114 articles originaux publiés.
Plus de 17 000 pages vues soit 10 000 de plus que la première année.
L’article le plus lu est celui sur le Café de l’Industrie avec 507 visites.

Merci à tous et à bientôt sur le blog.


Guillaume

mardi 7 octobre 2014

Présentation de la nouvelle gamme de bières aux Corcoran’s : la O’Haras.

©Sebastian Mittermeier
C’est un euphémisme de dire que le marché des chaines de pubs anglo-saxons à Paris est concurrentiel… Lancés en 1998, les établissements Corcoran’s proposent ce qu’il se fait de mieux en la matière. Des bars agréables et conviviaux, des emplacements imparables, et bien sur des produits de qualité sont soumis à l’exigeante clientèle parisienne. C’est justement pour entretenir cette qualité qu’un partenariat a été mis en place cette année avec la Carlow Brewing Company. L’objectif est d’abreuver les consommateurs français de bières artisanales irlandaises. La semaine dernière se tenait, dans le dernier né des Corcoran’s au sommet de la Butte Montmartre, la soirée de présentation des bières O’Haras. C’est désormais la seule marque que vous pourrez boire à la pression dans ces pubs.  

lundi 29 septembre 2014

Chez Margot, fer de lance de la « Bistronomie » française.


Dans la cuisine française, on distingue la gastronomie, qui implique des plats de haut niveau incluant des associations originales voire improbables et qui nécessitent que l’on prenne le temps de les déguster, et le concept de bistrot, bien moins cher qui implique une cuisine plus simple, parfois traditionnelle, qui se mange généralement lors de la pause déjeuner, assez rapidement (attention il ne s’agit pas de Fast-food !) avant de retourner au bureau.
Situé entre la place de la Bastille et l’Ile Saint Louis sur le boulevard Henri IV, Chez Margot propose un intéressant mélange entre le chic de la gastronomie et la décontraction du bistrot. De la cuisine bistronomique !

mardi 23 septembre 2014

Tout juste la moyenne pour le Zéro de conduite.


Il arrive parfois que l’on garde un souvenir négatif d’un établissement dans lequel on s’est rendu, sans vraiment pouvoir dire pourquoi, et du coup, on le catalogue dans la zone « à éviter ».  C’est ce qui m’est arrivé pour le Zéro de conduite, un bar très original du 6ème arrondissement. Je m’y étais rendu il y a une petite dizaine d’année sans en garder un souvenir impérissable. Dès lors, quand un ami m’a proposé d’y retourner pour son anniversaire, j’ai fait abstraction de mon préjugé et ai profité de cet événement pour donner une seconde chance à ce bar qui reprend le thème de l’enfance et de la bande dessinée. Bien m’en a pris puisque, lui trouvant toujours quelques défauts, cet établissement de la discrète rue Jacob est quelque peu remonté dans mon estime.

jeudi 18 septembre 2014

Tiki Pop à Branly : Sweet Home Polynesia

©Musée du Quai Branly
La mode du Tiki bat son plein en ce moment dans la Capitale. Les bars, tels que le Tiki Lounge dans le 11e, dont nous sommes clients réguliers, répondent au désir d’évasion, très parisien. Ce même désir, les américains l’ont éprouvé, mais il y a de cela presque un siècle, et ce jusque dans les années 60. Les Mers du Sud ont tout particulièrement suscité les fantasmes des navigateurs d’abord, puis ont contaminé l’imaginaire populaire d’une manière fulgurante. Le musée du Quai Branly a choisi l’été pour se pencher sur cette étonnante vogue polynésienne, dont l’immense influence n’eut d’égale que son anéantissement total dans les années 70. Enquête sur une Atlantide moderne que vous pouvez découvrir jusqu’au 28 septembre.

lundi 15 septembre 2014

La Cartoucherie de Vincennes : munitions de rêve illimitées

Vous ne connaissez peut être pas encore la Cartoucherie de Vincennes, vaste espace culturel au cœur du Bois. Nous allons remédier à cela. Si vous aimez le spectacle vivant, sous toutes ses formes, ou si vous êtes simplement curieux, la Cartoucherie est un véritable vivier pour les arts de la scène franciliens et étrangers. Ces hangars en friche, lieux de fabrication des armes et poudres de l’armée, reviennent à la vie dans les années 70 après de très longues années d’abandon. La jeune Ariane Mnouchkine, metteur en scène fantasque et ses comédiens suivant les pas de la troupe de Molière, s’installent clandestinement dans l’un des hangars, qui deviendra le Théâtre du Soleil : la légende est en marche.

jeudi 11 septembre 2014

Expo Martial Raysse au Centre Pompidou.


Il n’y a rien de pire qu’une œuvre d’art qui reste incomprise ! A part peut être une exposition dont on ne saisit pas la cohérence. Les collections d’envergure présentées dans les grands musées nationaux concernent généralement des peintres, sculpteurs ou même photographes décédés. Il y a donc parfois pour le visiteur une certaine frustration de ne pas avoir de réelle explication concernant les œuvres qu’il observe.
La rétrospective du Centre Pompidou consacrée à Martial Raysse, artiste français aux multiples facettes, a pour avantage d’avoir un sujet bien vivant. C’est un atout lorsqu’il s’agit de présenter un univers particulier que d’avoir l’artiste lui-même pour organiser et expliquer son art. Elle présente chronologiquement l’essentiel de l’œuvre du maître encore en activité et regroupe ainsi des œuvres créées entre 1960 et 2014.

jeudi 4 septembre 2014

Le Labo : le rendez-vous des « nez »ophytes de la parfumerie

©lelabofragrances
« Oh, you’re so french ! ». On vous a sans doutes fait ce commentaire en voyage, lorsque vous commandez votre plat au restaurant avec votre petit accent, ou lorsque vos hôtes remarquent chez vous une habitude typiquement française (avouez, vous râlez quand vous convertissez les euros en livres sterling). L’élégance fait aussi partie de l’image des froggies diffusée à l’étranger notamment à travers l’art de vivre épicurien qui caractérise la ville de Paris, cité où les sens sont en éveil. Mets délicats, vues à couper le souffle, et, passé l’odeur de pot d’échappement des grandes métropoles, des parfums de femmes. Oui, le parfum est l’essence invisible de la beauté. Mais pour être au summum du raffinement, les parisiennes se rendront désormais au Labo, boutique secrète des quartiers bohèmes, où l’on remonte aux sources de la grande parfumerie.

mardi 2 septembre 2014

Edito du 2 septembre 2014

We are Back in the Business !
Après des vacances bien méritées, je suis à nouveau en pleine forme pour vous raconter mes expériences et partager mes bonnes et parfois moins bonnes adresses parisiennes.
En parlant de mauvaise adresse, une « crêperie » du Cour Saint Emilion dans le 12ème arrondissement de Paris a fait le buzz à la suite d’un article paru sur le site du Figaro la présentant comme le pire restaurant de Paris. Le testeur s’était rendu sur place après avoir constaté qu’il s’agissait de l’établissement le moins bien noté sur un site de tourisme comparatif. C’est un endroit que je n’ai pas fréquenté, cependant  j’ai l’impression qu’il n’a rien à envier à certains restaurants du quartier latin ou de Montmartre…

Contrairement à ce que j’ai pu vous dire dans l’édito de septembre de l’année dernière, il semblerait qu’il faille un peu plus d’une année pour que la fronde contre la fameuse réforme des rythmes scolaires se calme. Il faut dire que cette fois l’expérimentation est terminée, tout le monde s’y met.

La rentrée c’est aussi le lancement de la cinquième édition des Golden Blog Awards à laquelle le blog participera. Je vous tiendrai au courant le moment venu et je compte plus que jamais sur vous, fidèles lecteurs, pour soutenir Parisian Walkways en votant et nous propulser ainsi jusqu’en finale.

A la fin du mois, le blog fêtera également ses deux ans d’existence. Je vous solliciterai à nouveau dans le cadre d’un petit événement original. Mais chut… Vous en saurez plus début octobre.

Excellente lecture et à bientôt.


Guillaume

mardi 8 juillet 2014

Edito du 8 juillet 2014

                                  ©DelphineMach
C’est l’été à Paris. Et pendant l’été, les parisiens prennent des vacances, laissant leur ville à l’armada de touristes venue d’un peu partout dans le monde. Ceux qui restent ne vont pas s’ennuyer pour autant car chaque année, la ville organise beaucoup d’événements culturels. Je vous propose donc un petit pot-pourri de ce qu’il ne faut pas rater cet été dans notre capitale.

Une fois encore si vous n’allez pas à la plage c’est la plage qui viendra à vous puisque du 19 juillet au 17 août, Paris Plage s’installera pour la 13ème année sur les bords de seine et du bassin de la Villette. On le connait moins mais le canal de l’Ourcq propose également des activités estivales, notamment la possibilité d’effectuer une petite croisière, avec l’Eté du canal jusqu’au 24 août.

Comme évoqué dans le précédent édito, il y a plusieurs festivals chaque été en région parisienne. Deux d’entre eux sont particulièrement intéressant car gratuits. Il y a d’abords le festival Soirs d’été qui se déroule Place de la République du 6 au 11 juillet (oui c’est en ce moment !). Sont prévus Shaka Ponk, Deluxe, Cats on Trees, Zebda, les Wamps ou encore John Butler Trio.
Il y a également le festival Fnac Live qui, lui, prendra d’assaut la place de l’Hôtel de ville du 17 au 20 juillet. Au programme -M-, Bernard Lavilliers, Fauve, Casseurs Flowters, Julien Doré ou encore Gaëtan Roussel vous proposeront leur spectacle. Vous retrouverez les dates et horaires de chaque concert sur les sites des festivals. Pour ceux qui préfèrent la musique classique, c’est au Parc Floral de Paris qu’il faudra se rendre. Du 14 août au 2 septembre, le Classique en vert propose une série de concert pour les mélomanes et les profanes.

Les amateurs de cinéma auront également la possibilité de profiter d’événements dédiés au 7ème art avec notamment le festival Cinéma en plein air de la Villette, du 23 juillet au 24 août 2014, et Cinéma au Clair de Lune sur la butte Montmartre, du 31 juillet au 10 aout. Ces projections gratuites vous permettront de vous détendre en plein air pour profiter de la douceur des soirées.

Qui dit été, dit également fête foraine. Il y en a deux qui méritent toute notre attention. La Fête des Loges à Saint Germain en Laye propose du 27 juin au 17 août de découvrir plus de 200 attractions réparties sur huit hectares en pleine forêt. Il y a également la Fête des Tuileries, comme son nom l’indique se déroule au jardin des Tuileries jusqu’au 24 août. Sa grande roue vous donnera une vue imprenable sur les toits de la capitale.

Bien sur cette liste n’est pas exhaustive, s’ajoutent un très grand nombre de manifestations en tout genre. Il est donc interdit de dire que l’on s’ennuie lorsque l’on reste à Paris l’été, il suffit simplement de se renseigner et de se motiver un peu.

Je vous souhaite de passer d’excellentes vacances !

Guillaume 

mardi 1 juillet 2014

Lancement de la bière Wham! au Frog & Princess


Cela fait maintenant quelques temps que je vous parle du développement du marché de la bière dans Paris. Après la présentation de boutiques et des possibilités de dégustation qui vous sont offertes dans certaines d’entre elles, je vais maintenant vous parler d’une enseigne installée sur Paris : les FrogPubs. La particularité de cette chaîne est qu’elle fait sa propre bière depuis 1993. Brassée sur le modèle anglo-saxon, c’est tout une gamme qui est proposée au consommateur. Cette année les brasseurs qui préparent la bière des Frogs ont décidé de créer le buzz en proposant une série de bières en édition limitée. C’est à la soirée de lancement de la 3ème d’entre elles : la Wham! que j’ai été convié pour découvrir ce nouveau produit. Ce fut l’occasion de rencontrer, dans leur établissement du 6ème arrondissement, les créateurs et les brasseurs du concept FrogPubs.

mardi 24 juin 2014

Déguster les meilleurs vins au Wine by One

Le bar à vin est un type d’établissement classique de la Capitale, il s’agit peut-être même, à l’instar du bistrot, d’un cliché parisien. Le concept est très simple, il consiste à boire du vin dans un bar qui ne propose que ça ! Etablissement simple où il fait bon s’installer entre amis, le bar à vin a surtout pour avantage de permettre de découvrir des vins tout en restant dans une gamme de prix correct. C’est à l’opposé des restaurants qui généralement gonflent lamentablement les prix des bouteilles. Le bar à vin est tenu par un vrai amateur de vin, un passionné qui peut largement conseiller et orienter les clients avides de nouvelles découvertes. Le Wine by One, situé au milieu d’un triangle entre la Madeleine, la Place Vendôme et l’Opéra, est un bar à vin qui sort incontestablement du cadre habituel du genre tout en offrant les mêmes prestations.

mercredi 11 juin 2014

Repas presque auvergnat au P’tit Breguet.


Il n’y a pas autant de restaurants auvergnats à Paris qu’il y a de restaurants italiens ou japonais mais ceux-ci commencent à pointer fièrement le bout de leur nez. Cela s’inscrit dans le mouvement actuel qui voit se développer dans notre capitale des restaurants proposant une cuisine traditionnelle régionale. Si les restaurants basques ou plus globalement du Sud ouest ont une vraie cote en ce moment, les auvergnats ou aveyronnais ne sont pas en reste. Le P’tit Breguet, bistrot auvergnat situé à l’angle de la rue Breguet et de la rue Boulle à deux pas de la place de la Bastille, fait indéniablement partie des belles tables régionales parisiennes.

jeudi 5 juin 2014

La biérologie s'ést installée au Carreau du Temple le temps d'un weekend.


En marge de la Paris Beer Week, le groupe industriel brassicole Heineken proposait un salon dédié à la biérologie au Carreau du temple dans le 3ème arrondissement de Paris. Le géant néerlandais de la bière souhaitait profiter de l’élan actuel en faveur des micro-brasseries parisiennes pour étaler l’étendu de sa production et ainsi affirmer sa présence sur le marché français. Se déroulant les 24 et 25 mai, le salon était accessible gratuitement sur inscription via le site internet Tendance Bières. Pas disponible sur ces deux dates, je me suis retrouvé contraint de me rendre à la soirée VIP organisée le vendredi 23 en soirée pour lancer ce salon promotionnel. A l’entrée on nous donne un bracelet avec trois carrés détachables, soit trois bières à boire. Cela s’annonce très bien.

mardi 3 juin 2014

Edito du 2 juin 2014


Après une dizaine de jour en province, me voici de retour sur Paris avec plein d’échéances à venir et de choses à raconter. Le mois de juin est probablement celui que je préfère ; on n’est pas encore en vacances mais généralement le temps est très agréable et permet de profiter au mieux de la ville. Juin est aussi le mois qui ouvre la saison des festivals. La capitale et plus globalement l’Ile de France en proposent de nombreux et variés mais malheureusement aucun d’entre eux ne constitue une véritable référence en la matière.
Les plus ambitieux que sont Solidays et Rock en Seine sont plus des « fourres tout » que des programmations cohérentes et restent assez « pauvres » comparés au monstres allemands et anglais que sont Wacken, Rock am Ring, Glastonbury, Download... Si cette mixité se comprend pour Solidays qui a une vocation caritative de lutte contre le Sida, c’est plutôt triste pour Rock en Seine qui peine à attirer les plus grands groupes et surtout ne parvient pas à s’attribuer une véritable identité musicale. J’en prends pour preuve l’affiche de cette année qui place côte à côte The Prodigy et Lana Del Rey, Selah Sue et Airbourne ou encore Gary Clark Jr et Queen of The Stone Edge.
Certains diront que ça permet d’attirer plus de monde avec un peu d’éclectisme, mais cela ressemble plus selon moi à du bricolage pour remplir l’affiche. Et puis, lorsque je vais à un festoche je veux des sons qui se ressemblent, sinon je passe plus de temps à la buvette que devant la scène. Bref, mon choix est fait, c’est au Hellfest que j’irai. Pour ceux qui ne le connaissent pas, c’est un festival Hard Rock/Métal qui se tient le weekend du 21 juin du côté de Nantes. Programme sur les trois jours : Aerosmith, Iron Maiden, Black Sabbath, Deep Purple, Soundgarden, Status Quo… Les connaisseurs apprécieront !

A la suite de ce petit coup de gueule musical, revenons à nos moutons. A nos brebis devrais-je dire puisque c’est de fromage dont je souhaiterais vous parler maintenant. En effet, j’ai été contacté récemment pour vous parler de la Route du fromage Ossau-Iraty (fromage au lait de brebis reconnu en AOC depuis 1980 et en AOP – niveau Européen - depuis 1996) qui se tient du 1er juin au 30 septembre 2014 au Pays Basque et dans le Béarn. Cette route gastronomique permet de découvrir le fromage traditionnel au lait entier en AOP Ossau-Iraty, mais aussi les producteurs, les bergeries, les laiteries et les maisons traditionnelles. Cet itinéraire emprunte des petites routes et des chemins de traverses touristiques et des panneaux signalent les étapes de dégustation-vente.

N’ayant pas eu la possibilité de me rendre sur place, Ossau-Iraty m’a proposé de m’envoyer un kit contenant du fromage, une mignonette de Jurançon et un petit pot de confiture de cerises noires. Inutile de vous dire que ces fromages sont d’une qualité rare et que dès que j’aurais l’occasion de me rendre dans cette région je le ferai avec plaisir. C’est une excellente raison pour découvrir les Pyrénées Atlantiques puisque cette route vous emmènera de Saint Jean de Luz au Sommet du Col d’Aubisque. Pour de plus amples informations, n’hésitez pas à vous rendre sur le site internet de l’opération.


Guillaume

mardi 20 mai 2014

Dégustation de bières artisanales françaises dans la Cave à bulles.

©www.caveabulles.fr
Il y a environ un an, j’ai commencé à m’intéresser à la bière. Pas la bière que l’on nous sert dans les principaux pubs et que tout le monde connaît. Je parle de vraies bières ! Celles qui sont fabriquées dans de petites brasseries et qui ont des goûts différents et incomparables. Les lecteurs assidus de ce blog ont déjà eu l’occasion de lire un article sur le sympathique réseau de boutiques Bières Cultes. Cette fois ci je vous parlerai de la Cave à bulles, boutique également dédiée à la bière, mais que j’aborderai sous un angle différent : celui de la dégustation. Installée dans le 1er arrondissement de Paris, rue Quincampoix, cette boutique est spécialisée dans les bières artisanales françaises. Elle propose également des séances de dégustations. C’est l’occasion d’en découvrir encore un peu plus sur une boisson qui de fil en aiguille refait son retard sur le vin dans le cœur des gourmets parisiens. Annoncée à 19h, la dégustation commence à l’heure. Il faut dire que le menu est copieux puisque ce n’est pas moins de 5 bières qui sont au programme. Différents types de bières pour traverser au mieux l’immense étendue qui compose l’univers de cette boisson.

vendredi 16 mai 2014

« Sur les pas de Van Gogh » : Exposition De l’Impressionnisme au Street Art au Château d’Auvers


Comme tous les grands peintres du mouvement impressionniste, Van Gogh a suscité de nombreuses inspirations. La plus surprenante d’entre elles est probablement celle que l’on observe sur le mouvement Street Art. Ce mouvement artistique contemporain regroupe toutes les formes d’art réalisées dans la rue ou dans les lieux publics. Il englobe généralement le graffiti,  le pochoir, les stickers… Ephémère mais accessible par essence à un très large public, « l’art urbain » a pour avantage de ne se fixer aucune limite dans l’originalité. Il peut rendre aussi hommage aux plus grands chefs d’œuvres du 3ème art.
Dans le cadre de la saison culturelle 2014 d’Auvers sur Oise, dédiée à Vincent Van Gogh, le Château d’Auvers propose dans son orangerie, une très belle exposition de Street art qui s’intitule sobrement « De l’Impressionnisme au Street Art ». Cette expo, accessible uniquement l’après-midi jusqu’au 21 septembre 2014, met en lumière l’infini respect d’Arnaud Rabier-Nowart, artiste emblématique de ce mouvement, pour Van Gogh et les impressionnistes.

mercredi 7 mai 2014

Edito spécial : Lancement de Crime Wave par Strabo Games.


Je le dis très souvent : Le blogueur est de nature curieuse. Dès lors, il est attiré par principe par toutes les nouvelles opportunités qui s’offrent à lui. Il y a quelques mois je rencontrais Guillaume (et oui, encore un) lors d’un Rallye pédestre que j’avais organisé dans Paris. Très intéressé par le concept du jeu de piste, il me recontacte rapidement  pour me faire part de son projet : créer des jeux sur téléphones mobiles qui se rapprochent de ce que je peux proposer sur papier. Ces jeux auraient une particularité, ils utiliseraient le système de géo localisation de nos téléphones pour nous incorporer directement dans l’action. Il a donc monté, avec un ami anglais, Strabo Games, une entreprise ambitieuse qui développe les premiers jeux GPS en libre-accès.

lundi 5 mai 2014

Sur les pas de Van Gogh à Auvers sur Oise : Faites donc une pause au Musée de l’Absinthe.


Vincent Van Gogh, comme de très nombreux artistes du 19ème siècle, était un grand amateur d’absinthe. Initié par Toulouse-Lautrec et Gauguin, ils passèrent ensemble des nuits entières à consommer cette boisson à la mode appelée « fée verte ». Ville d’accueil de nombreux artistes à cette époque, Auvers sur Oise est restée très liée à cet alcool qui tenait une place importante dans la vie de café du temps des impressionnistes. Situé tout près de l’Auberge Ravoux et du Musée Daubigny, le Musée de l’Absinthe vous propose de découvrir la place occupée par ce breuvage dans la vie sociale et culturelle du 19ème siècle.

vendredi 2 mai 2014

Edito du 2 mai 2014


Voici venir le joli mois de mai, sa douceur et ces weekends prolongés. Alors évidemment ça commence sous la pluie mais le soleil devrait (je dis bien « devrait ») faire son apparition prochainement.

Ces weekends sont l’occasion de profiter du beau temps en faisant de belles ballades. Et pourquoi ne pas tenter votre chance en dehors de Paris ? Les articles sur Auvers sur Oise et sa saison culturelle ont rencontré un franc succès, mais les personnes intéressées me demandent surtout comment s’y rendre de Paris lorsque l’on n’a pas de voiture.
C’est très simple. L’ancien maire de la commune, Jean Pierre Bequet, me confiait au début du mois d’avril s’être battu pour obtenir la mise en place d’une ligne directe entre la Gare du Nord et Auvers sur Oise. Dès lors, du 5 avril au 2 novembre, la SNCF met à votre disposition, chaque weekend et jours fériés, un train aller-retour qui relie les deux gares en 40 minutes. Le départ se fait en Gare du Nord à 9h38 et le retour en gare d’Auvers à 18h25. En arrivant vers 10h20 vous disposez de huit heures sur place, c’est largement suffisant pour profiter au mieux de la saison culturelle « Sur les pas de Van Gogh » dont Parisian Walkways est le partenaire.
En ce qui concerne les prix, si vous êtes l’heureux propriétaire d’un pass’ Navigo je vous rappelle qu’il est dézoné le weekend. Vous pourrez donc gratuitement vous rendre à Auvers. Pour les autres, il vous faudra prendre un ticket en gare. Il est au tarif de 5.15€ l’aller.

En avril le blog a fait son apparition dans la twittosphère ; un monde où l’on s’abonne aux comptes des gens qui, eux, s’abonnent au votre en retour dans le but de partager joyeusement des informations. Pourquoi pas ? Des camarades blogueurs m’ont certifié que c’était un moyen idéal pour toucher un nouveau public. Nous verrons… 
Vous pourrez donc nous suivre sur Twitter à l’adresse suivante : https://twitter.com/ParisianWalkway

Vous donner cette adresse n’est plus spécialement utile car vous l’aurez sans doute remarqué des petites icônes ont fait leur apparition au-dessus du gadget météo. Ces icônes personnalisées, dessinées par mon ami Benoît, permettent d’accéder directement aux pages du blog sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter.
Pour ceux qui le connaissent, j’ai également créé une page sur le réseau social Pinterest, un site de partage de photographies (non ce n’est pas instagram) mais celle-ci est pour l’instant en cours de mise en place, je vous en reparlerai lorsqu’elle sera vraiment prête.

Bonne lecture et à bientôt sur le blog ou ailleurs…


Guillaume

lundi 28 avril 2014

L’Art des Super-Héros Marvel au Musée Art Ludique.


Les Super-Héros sont à la mode depuis quelques années. Ils sont absolument partout : dans les librairies bien sûr mais également à la télévision, au cinéma, dans les musées, dans les jeux vidéo et même sur les T-Shirt. Au départ uniquement réservés à un public de jeunes lecteurs assidus, habitué à dévorer les très nombreux (le mot est faible) comics proposés, les Super-Héros sont désormais au centre de la culture populaire. Le plan de la société Marvel, productrice de comics depuis le début du 20ème siècle, de développer son catalogue de Super-Héros au cinéma est révélateur du potentiel de popularité des Iron Man, Hulk, Captain America… Il ne manquait plus qu’à mettre en place une exposition sur le sujet pour compléter le panel de supports accordés à ce phénomène qui, semble-t-il, n’est pas prêt de s’arrêter. Le « jeune » Musée Art Ludique s’est jeté sur l’occasion lorsque Marvel a émis l’idée d’une exposition itinérante sur son « art ». Après le succès de l’expo consacrée aux 25 ans des Studio Pixar que nous vous avions présenté sur ce blog, le sociétaire de la Cité de la Mode et du Design remet le couvert et propose, jusqu’au 31 aout, de s’immerger dans l’Art des Super-Héros MARVEL.

vendredi 18 avril 2014

Le plaisir des yeux associé à celui du goût chez La fleuriste du chocolat.


Ceux d’entres vous qui s’intéressent un peu à la chanson française connaissent la chanson Les bonbons, écrite par Jacques Brel en 1964 et dont voici le premier couplet :

« Je vous ai apporté des bonbons
Parce que les fleurs c'est périssable
Puis les bonbons c'est tellement bon
Bien que les fleurs soient plus présentables
Surtout quand elles sont en boutons
Mais je vous ai apporté des bonbons »

Si je vous propose ainsi un extrait de cette chanson que j’adore, c’est parce que j’ai découvert il y a quelques jours une boutique qui a résolu le grand dilemme de Brel. Fleur ou bonbons ? En effet, Emilie De Amorim, décoratrice de métier, a eu la bonne idée de créer avec l’aide d’un artisan chocolatier, des compositions florales à partir de bonbons ou chocolats. La fleuriste du chocolat crée pour vous des bouquets de fleurs pour vos soirées festives ou simplement pour faire plaisir à un être aimé.

mercredi 16 avril 2014

Sur les pas de Van Gogh à Auvers sur Oise : A la rencontre de Charles-François Daubigny.


Vincent Van Gogh n’est pas le seul peintre connu à avoir vécu à Auvers Sur Oise. Le peintre paysagiste français, Charles-François Daubigny s’y est installé dès 1861. Il a dans un premier temps fait venir sa famille, puis ensuite il a invité ses amis pour fonder le premier foyer d’artistes d’Auvers. Au cours de cette période, Daubigny rencontre un certain succès en tant que peintre, son style inspire de nombreux jeunes peintres au point qu’il soit considéré comme l’un des précurseurs du mouvement impressionniste. A sa mort en février 1878, Van Gogh décrit à son frère Théo, toute son émotion occasionnée par cette triste nouvelle, il avoue également envier le fait de mourir en laissant une trace derrière soi.
Si aujourd’hui, les visiteurs viennent à Auvers sur les pas de Van Gogh, il se dit qu’en 1890, Van Gogh serait lui-même venu à Auvers sur les pas de Daubigny. Autre figure artistique d’Auvers sur Oise, Daubigny a laissé une trace que l’on retrouve dans sa splendide Maison-Atelier et dans le Musée municipal qui porte son nom, deux établissements à ne surtout pas négliger lors d’un passage à Auvers.

vendredi 11 avril 2014

« Sur les Pas de Van Gogh à Auvers sur Oise » : les sites emblématiques


La semaine dernière j’ai été invité à la présentation de la saison culturelle 2014 d’Auvers sur Oise « Sur les pas de  Van Gogh ». Cette journée exceptionnelle, dédiée à ce peintre de génie, m’a permis de découvrir les nombreuses raisons pour lesquelles Vincent Van Gogh s’est installé à Auvers sur Oise. Cette commune du Val d’Oise d’environ 7000 habitants, et située à un peu moins de 30 km de Paris, est connue dans le monde pour avoir accueilli de nombreux peintres. Cette ville particulièrement attirante grâce à son calme, sa verdure et ses champs de blé est associée à la naissance du mouvement impressionniste. Auvers attire aujourd’hui de nombreux touristes amateurs de peinture qui viennent y effectuer un « pèlerinage » autour de Van Gogh
Sortant de mon cadre géographique habituel de rédaction, j’ai décidé en revenant de ce petit périple valdoisien, de consacrer une série d’articles présentant les différents évènements mis en place à l’occasion de cette saison culturelle qui s’étale du 5 avril au 31 aout 2014.

samedi 5 avril 2014

Edito du 5 avril 2014


Cela fait un petit moment que je n’avais pas publié d’édito sur le blog. Le dernier remonte à janvier… Globalement le rythme des publications a baissé également et je le regrette. Ce petit laisser aller est du à plusieurs choses mais certainement pas à une lassitude de ma part, je vais tenter de remédier à cela et accorder plus de temps à nos « Promenades parisiennes » !
J’ai pris la décision de créer un compte Twitter et de jeter un œil sur le concept Instagram, il parait que ces deux outils sont les meilleurs pour donner plus de visibilité à un blog. Cela risque de me prendre un peu de temps mais je vais profiter de ma disponibilité actuelle pour m’y consacrer.

Parler de politique n’est absolument pas la vocation première de ce site mais je trouve dommage que des Maires faisant un excellent travail dans leur commune aient été sanctionnés à cause de l’action (ou plus exactement l’inaction) du Chef de l’Etat et du gouvernement. J’ai eu l’occasion de rencontrer très récemment Jean Pierre Béquet, Maire PS sortant (et battu) d’Auvers sur Oise dans le cadre de la présentation de la nouvelle saison culturelle de sa commune et il se montrait particulièrement touché à l’idée de voir son projet « Sur les pas de Van Gogh » se dérouler sans lui.

La Saison culturelle d’Auvers sur Oise s’ouvre le 5 avril et se terminera le 31 aout 2014. La thématique « Sur les pas de Van  Gogh » a pour but de présenter aux nombreux visiteurs du « village d’artiste » qu’est Auvers sur Oise, un programme riche et diversifié lors de la saison 2014 qui se prolongera en 2015 avec le 125ème anniversaire de la mort de Van Gogh.

Parisian Walkways a choisi de faire une entorse à sa délimitation géographique habituelle et de vous faire partager, à travers une série d’articles, les différents lieux reliés à Van Gogh, qui sont à visiter dans cette magnifique commune, véritable porte d’entrée du Parc naturel du Vexin français. Dans ces articles vous retrouverez l’Auberge Ravoux qui abrite la chambre de Van Gogh, l’Eglise d’Auvers, la tombe de l’artiste, la maison du Docteur Gachet, le Château d’Auvers, le musée de l’absinthe, le musée Daubigny et l’atelier Daubigny.
J’espère que cette petite escapade en plein Val d’Oise à un peu moins de 30 km de Paris vous plaira.

Guillaume

lundi 24 mars 2014

Lumineux repas sous la verrière du Dôme du Marais.


Le quartier du marais s’étend sur une partie de deux arrondissements de Paris, le IIIème et le IVème. Ancienne zone de marécage, il est surtout connu pour ses hôtels particuliers, ses jardins et ses bars. On le connait un peu moins pour ses restaurants, pourtant il en est quelques un qui méritent sans aucun doute le déplacement. C’est le cas du Dôme du Marais situé dans la très chic rue des Franc-Bourgeois. L’établissement est installé dans l’ancienne salle des ventes du Mont de piété et propose dans un cadre chatoyant un mélange entre tradition et modernité. Un mont-de-piété est un organisme de prêt sur gage, qui a pour mission de faciliter les prêts d'argent, notamment en faveur des plus démunis. Celui qui occupait les lieux à la fin du XVIIème siècle a été transformé en Crédit municipal de Paris puis donc en restaurant.

lundi 17 mars 2014

Le Maria Loca, le petit écrin dépaysant du Boulevard Henri IV

             Qui, en prenant un verre sur une terrasse n'a jamais pensé au fond de lui même : "on plaque tout et on ouvre notre propre bar" ? Peut être pas vous, mais c'est un chemin de vie que plus d'un rêverait d'emprunter aujourd'hui. Une nouvelle adresse près de Bastille nous fait de l'œil depuis quelques mois. Ce bar à cocktails est tenu par un groupe d'amis qui, justement, a sauté le pas pour fondre dans un même creuset leurs souvenirs de voyages et leurs découvertes gustatives dans un lieu qui leur ressemble. Il est très discret sur le Boulevard Henri IV, et son nom chante à nos oreilles : Maria Loca.

lundi 3 mars 2014

Tous les chemins mènent A Rhum !


Eau de vie originaire du continent américain et fabriqué à partir de canne à sucre, le rhum est un alcool qui se boit blanc ou vieilli en fût, pur ou en cocktail. A l’occasion de l’anniversaire d’un ami amateur de rhum, je m’étais mis en quête d’une bonne bouteille de vieux rhum qui pourrait le surprendre. Je voulais trouver quelque chose d’original, qui change des habituels mais, néanmoins excellents, rhums agricoles antillais. C’est totalement par hasard, en me promenant dans le 3ème arrondissement, que j’ai fini par découvrir la boutique A Rhum, une cave à rhum et épicerie fine qui propose un espace entièrement dédié à cet alcool et à ses dérivés.

mardi 25 février 2014

Les 25 ans des studios Pixar au Musée Art Ludique


Nous avons tous grandis aux côtés des dessins animés de Walt Disney. Qui n’a pas pleuré à la mort de la mère de Bambi ou du père de Simba ? Qui n’a pas chanté avec les Sept nains rentrant du boulot, avec Baloo en pleine jungle ou avec Aladin et Jasmine pendant leur voyage en tapis volant ? Ces émotions provoquées par ces dessins animés devenus cultes sont gravées en nous. Lorsqu’en 1995 Disney met en place un partenariat avec les Studios d’animation Pixar, détenus alors par Steve Jobs, on se dit que c’est la fin du rêve et que la technique va prendre le pas sur la féérie des comtes dépoussiérés jusqu’à lors de merveilleuse façon. Il n’en est rien, le premier long métrage d’animation, Toy Story, ne laisse pas la place au doute. La technique sera au service de l’histoire et pas le contraire. La machine est donc lancée à pleine vitesse pour le plus grand bonheur des petits mais aussi des grands.  
Une exposition consacrée au 25 ans des studios Pixar parcourt le monde depuis 2006 pour présenter les méthodes de travail du désormais célèbre studio d’animation. Le tout nouveau Musée Art Ludique, situé au sein de la Cité de la mode et du design, tout proche de la gare d’Austerlitz, a sauté sur l’occasion et propose jusqu’au 2 mars 2014 une immersion dans l’univers des chefs d’œuvres récents du film d’animation.