dimanche 15 décembre 2013

Retrouver sa petite maison intérieure

            Paris est un condensé de lieux hétéroclites, non pas un meltin' pot mais un vrai salad bowl : chacun, malgré les clichés qu'on a de la capitale, trouve sa place, de quoi nourrir sa curiosité et ses passions. Dans chaque petit village parisien, une identité et un esprit propre se démarque, à l'image de ceux qui y vivent et ceux qui aiment s'y promener. Qui, en se baladant à St Paul, n'a pas éprouvé cette sensation d'harmonie ? Le Village Saint Paul est un petit conglomérat de cours intérieures, dont chacune recèle un trésor : des fripes, des  galeries d'art, un marchand de tapis persan ainsi que des « lieux de bouche » pour se remettre de ses émotions visuelles. Entrez dans le Village Vert, le Village n°2 : un café-restaurant des plus réconfortants vous attend, c'est la Petite Maison dans la Cour.

dimanche 8 décembre 2013

Prenez un verre en compagnie des grands hommes de la fin du 20ème siècle au Buckingham bar.


Le quartier de l’Opéra ne fait pas partie des endroits où je ne m’arrête souvent pour prendre un verre. En revanche c’est un quartier par lequel je passe de temps en temps à l’occasion de promenades. C’est ainsi que cet été, en empruntant la rue Saint Augustin, je suis tombé sur une devanture intrigante. Le coup d’œil jeté rapidement par la baie vitrée a fini d’éveiller ma curiosité, il faudra que je revienne tester ce bar aux allures de fumoir britannique et dont le nom ne laisse pas de place à la confusion : le Buckingham Bar.

mercredi 4 décembre 2013

Edito du 4 décembre 2013


Noel approche à grands pas, la fin d’année également. L’effervescence générée par la période des fêtes se profilant à l’horizon est désormais palpable dans Paris. Les grands magasins et les artères principales se sont parés de leur plus beaux atours pour le bonheur des parisiens et des touristes de passage. Les Champs Elysées décrochent la palme avec leurs fameux Tree Rings installés pour la deuxième année consécutive. La Mairie de Paris avait lancé une grande consultation pour proposer un système d’illumination à la fois grandiose et novateur en terme d’économie d’énergie. Le pari est plus que réussi car depuis la fin d’année 2012, la plus belle avenue du monde dispose d’un habit de noël à nulle autre pareil qui séduit tout le monde.

J’espère que vous avez commencé l’achat de vos cadeaux de noël, les derniers jours sont toujours plus délicats à cause du monde qui se rend dans les magasins à cette période. Il est donc préférable de prendre un peu d’avance.
Comme idée de cadeau dans le domaine de la musique, je vous fait part d’un groupe qui est pour moi une véritable révélation sur la scène Blues/Rock : The Temperance Movement. Leur premier album, éponyme, sorti en septembre dernier, est une vraie merveille. Alternant parfaitement des titres rocks et des balades bluesy, le groupe impressionne par une belle maturité malgré sa courte histoire. J’ai eu l’occasion les voir à la Boule Noire, petite salle au pied de la butte Montmartre, lors d’un concert pour vérifier si le groupe était à la hauteur en live de sa production en studio et je peux vous dire que je me souviendrai longtemps. Un gros coup de cœur !


Après la très classe cérémonie des Golden Blog Awards le blog a repris son rythme de croisière. Cette soirée à l’Hôtel de Ville m’a permis de rencontrer de sympathiques camarades blogueurs de pays différents. En effet, beaucoup d’étrangers installés à Paris profitent de leur présence dans notre capitale pour raconter leur expérience sur des blogs ou des pages tumbler. Ils expliquent le grand succès de leurs blogs par l’attrait que suscite Paris un peu partout dans le monde. 

Profitez bien des fêtes de fin d'année et à bientôt.
Guillaume

samedi 30 novembre 2013

Rencontre avec Alexandre Larvoir, sommelier au restaurant du palace Georges V.


Reconnue comme LA grande patrie du vin, la France est aussi le pays où l’on trouve le plus de service de sommellerie dans ses grands restaurants. Etant donné que, chez nous, chaque plat s’accompagne d’un vin, on peut dire que le sommelier a un rôle aussi important que celui du chef cuisinier. Le rôle du sommelier est de conseiller les clients du restaurant sur le choix des vins qui permettront de profiter au mieux de leurs plats. Membre de l’équipe de sommeliers du Cinq, le restaurant deux étoiles de l’Hôtel Georges V à Paris, Alexandre Larvoir a accepté de me rencontrer pour parler de son métier et de sa passion : le vin.

mercredi 20 novembre 2013

« Désir et volupté » : pinceau sensuel et élégant au musée Jacquemart-André

           Parmi la multitude d'affiches d'expos du moment, l'une d'elle aura peut être retenu votre attention, en bons petits galopins que vous êtes : une jeune femme blonde, presque nue, le regard pudique et fuyant. C'est l'affiche de l'exposition « Désir et volupté à l'époque victorienne » qui se tient au musée Jacquemart-André.  Tiens, tiens. Comme vous sans doute, la sensualité du thème associée mentalement à la bobine sévère de la reine Victoria, cela m'a intriguée. L'occasion s'est présentée de mon côté pour y aller, et je ne l'ai surtout pas laissée passer !

vendredi 15 novembre 2013

Quelques mots sur la cérémonie des Golden Blog Awards 2013 à la mairie de Paris.


Mercredi soir dernier se tenait, à la mairie de Paris, la cérémonie des Golden Blog Awards 2013. Si vous avez un peu suivi l’actualité de Parisian Walkways ces dernières semaines, vous savez que j’ai participé à la compétition. Je me devais donc d’être présent à cette soirée de gala afin de rencontrer d’autres blogueurs et ainsi promouvoir un peu mon blog autour d’un verre et de quelques petits fours.
Pour tout vous dire ce qui m’intéressait le plus, à partir du moment où je savais que Parisian Walkways ne gagnerait pas, était de pouvoir pénétrer à l’intérieur de l’Hôtel de Ville de Paris.

lundi 11 novembre 2013

La Crêperie Saint Eustache, la référence bretonne en plein Paris.


On s’imagine toujours, lorsque l’on pense à une crêperie, que l’on va tomber sur un restaurant très basic avec des tables et des chaises en bois et une décoration simpliste composée de vieilles photos de familles bretonne. Cette description plutôt représentative en Bretagne ou Normandie est largement erronée lors que l’on parle de crêperie parisienne.  En effet, à l’exception de certains établissements situés du coté de la gare Montparnasse, les crêperies de notre capitale osent le pari de la modernité voire du chic qui, généralement, s’accompagne d’une hausse des prix et, surtout, tranche avec l’esprit de la galette bretonne.
La Crêperie Saint Eustache, située entre le jardin des Halles et la rue de Rivoli, a réussi, elle, à associer la modernité parisienne à la simplicité du produit. Cela faisait un petit moment que je passais devant la belle façade de ce restaurant en me demandant si les galettes y étaient bonnes, mais je me disais toujours que dans un tel quartier les prix seraient certainement élevés pour une piètre qualité. Et bien je me trompais !

samedi 9 novembre 2013

Edito du 9 novembre 2013

©Jean-Yves Palfray
Le temps est maussade, il faut donc lutter contre la morosité ambiante. L’effet Fêtes de fin d’année n’est pas encore présent dans nos esprits, c’est ailleurs qu’il faut trouver du réconfort pour nos cœurs.

Les articles parus depuis la rentrée ont suscité pas mal de retours positifs, cela me fait particulièrement plaisir et je vous en remercie. C’est probablement dû à l’accroissement du nombre de visites lié à la participation du Blog aux Golden Blog Awards. Pas de place en finale pour cette première participation, il semblerait que vous n’ayez pas été assez nombreux à voter en faveur de Parisian Walkways…. No offense, je n’en veux à personne. Je suis simplement un peu déçu du mode de sélection qui permet d’accéder à la finale. Comme souvent le réseau est plus important que la qualité du produit et c’est bien dommage. Ce n’est pas si grave, après tout, je ne me suis pas lancé dans cette aventure pour les louanges mais pour le partage et les rencontres qu’elle m’apporte.

Novembre est généralement le temps des grandes foires, la semaine dernière rien qu’au Parc des Exposition de la Porte de Versailles, on trouvait le Salon du Chocolat, la Paris Game Week et la Foire d’Automne. Calées pendant les vacances de la toussaint, ces foires sont souvent surpeuplées et par conséquent leur intérêt en est automatiquement diminué. De plus, à s’y rendre chaque année, ils perdent un peu de leur charme. Certains salons à venir pourraient intéresser quelques-uns d’entre vous. Je pense au Salon Photo, au Salon Création et Savoir Faire, au Salon du Vignerons indépendant, dont je suis, vous le savez, un inconditionnel, et pour le mois de décembre le Salon de la moto, le Salon Nautique et éventuellement le Salon Piscine et Spa.

Vous pourrez également échapper au mauvais temps en vous précipitant dans les musées pour y découvrir ou redécouvrir les collections permanentes ou apprécier les expositions temporaires. A vue de nez j’en vois trois dignes d’intérêt. Désir et Volupté à l’époque victorienne au Musée Jacquemart-André, Masculin Masculin au Musée d’Orsay et Kahlo-Rivera au Musée de l’Orangerie. Pour ceux qui ont des doutes il est fort probable que nous vous reparlions de ces expositions prochainement sur le blog.

Prenez bien soin de vous car avec ce temps on peut rapidement attraper un mauvais rhume. Si tel est le cas je ne vous prodiguerai qu’un remède, le Rhum. De cela aussi nous en reparlerons !

Guillaume


mercredi 30 octobre 2013

Bières Cultes, temple parisien de la bière d’exception.

©Damien Ratte
La bière est probablement la boisson alcoolisée la plus bue dans le monde. Plus désaltérante que le vin et moins chère qu’un cocktail, c’est le breuvage idéal pour nos soirées dans les bars, les stades, les salles de spectacles ou simplement à la maison. Blonde, brune, rousse ou même blanche, à la pression ou en bouteille, en 25, 33, ou 50cl il y en a pour tous les goûts. D’ailleurs chaque pays a ses références et à moins d’être un spécialiste on peine à s’y retrouver. De spécialiste il est justement question chez Bières Cultes, petite chaîne de magasins parisiens qui vend depuis 2007 exclusivement de la bière, de la bière de tous les pays, de la bonne bière.

jeudi 24 octobre 2013

Lichtenstein à Pompidou, l'art comme objet d'art

Certaines expositions nous attirent, au premier abord, plus que d’autres. On aperçoit l’affiche dans le métro ou au détour d’un kiosque à journaux, mais bien que celle-ci soit accrocheuse, on ne se résout pas à franchir le pas. Pourtant, il arrive qu’en se forçant un peu, on ne regrette absolument pas de s’être dit « Après tout, pourquoi pas ! ». C’est ce qu’il s’est passé pour l’exposition sur Roy Lichtenchtein, visible au 6ème étage du Centre Pompidou. L’expo, ouverte depuis le mois de juillet, ne m’avait pas particulièrement attirée. Ce n’est qu’en remarquant sur une affiche qu’elle se terminait le 4 novembre que je me suis finalement laissé tenter. Bien m’en a pris puisque c’est une exposition exceptionnelle.

lundi 14 octobre 2013

La Perla, l’authentique escale sud-américaine de Paris

            Parisian Walkways, comme vous l’avez sans doute remarqué, traduit notre curiosité envers les nouveautés parisiennes et notre envie de vous faire partager nos découvertes. Mais nous recherchons aussi les adresses pérennes de la Capitale, là où les habitués s’installent et où les explorateurs urbains entrent, les sens en émoi. La Perla, bar mexicain amarré rue François Miron depuis 1988, nous a attiré entre ses murs par le chant de la Sirène qui en est l’égérie. Sa réputation de meilleur tequila bar d’Europe donne d’autant plus d’enjeux à notre visite.

jeudi 10 octobre 2013

Première expérience étoilée au Passiflore.

             Vous connaissez probablement tous l’adage, « l'Appétit vient en mangeant ». Et bien on peut adapter cette maxime à l’envie d’essayer de plus en plus de restaurants gastronomiques. Même si, comme je le dis souvent aux amis auxquels j’en parle, je prends plus ces découvertes comme des expériences gustatives, chaque nouveau repas en appelle un suivant.  C’est ainsi qu’après avoir déjeuné au Petit Marguery Rive droite, mon ami Vincent et moi-même avons décidé de nous rendre au Passiflore, restaurant gastronomique étoilé du 16ème arrondissement et tenu par le Chef Roland Durand qui a été élu meilleur ouvrier de France en 1982. Situé à deux pas du Trocadéro, le Passiflore offre un cadre élégant et moderne ainsi qu’une nourriture raffinée qui allie, à l’image des habitudes de son chef, originalité et respect des traditions.

vendredi 4 octobre 2013

Bon Anniversaire Parisian Walkways !

Le blog fête ce mois-ci son premier anniversaire. Au cours de cette année riche en découvertes et en partage, j’ai pris un immense plaisir à tenter de vous retranscrire au mieux les expériences que j’ai eu l’occasion de vivre. Au regard des fréquentes remarques que j’ai pu et continue d’avoir, il apparaît que vous appréciez la lecture des articles. Mon attachement à vous livrer quasiment « tel quel » mon sentiment sur le lieu évoqué sans essayer d’enrober la réalité semble plaire au plus grand nombre. Mais comme, dans la plupart des cas, ceux qui n’apprécient pas préfèrent ne pas en parler, les retours sont forcément positifs. A ce titre, je continue à être demandeur de toute observation constructive permettant d’améliorer le fond comme la forme du blog. N’hésitez pas à commenter les articles sur le site, ou éventuellement à me communiquer vos remarques sur sa page facebook.

Dans le cadre de cet anniversaire et pour le plaisir, j’ai décidé de lancer le blog dans la course des Golden Blog Awards. En effet, depuis maintenant quelques jours, vous avez sans doute remarqué la présence d’un petit gadget vous permettant de voter pour le blog. Chaque jour, sous l’impulsion de votre clic, le petit logo passe du bleu au violet et vous remercie. Ce vote sera pris en compte au moment de sélectionner les finalistes puis le vainqueur de ce sympathique et prestigieux concours. Le lauréat sera désigné également par le vote d’un  « jury composé d’experts des différentes catégories de blogs qui existent; qui sans être forcément des blogueurs, sont reconnus dans leur milieu » ainsi que par « celui des partenaires ». 
Vous pourrez soutenir Parisian Walkways en votant tous les jours, sur le blog ou directement sur le site officiel, jusqu’au 25 octobre 2013 à 18h.

Pour vous donner des informations plus concrètes sur l’activité du site lors de l’année écoulée, voici quelques chiffres qui vous aideront à mieux situer le blog sur la toile.

64 Articles postés
Plus de 7 000 visites depuis la création
Article le plus visité Le châlet du 8ème avec 187 visites

Vous faites vivre le blog presque autant que moi, je vous remercie donc pour votre assiduité, vos conseils et votre soutien. Continuez comme cela ! Je remercie également les personnes qui participent de manière ponctuelle à la rédaction d'articles, le blog serait forcément différent sans eux.
Nous repartons donc pour une nouvelle année avec plein d'idées d'endroit à découvrir et éventuellement à vous raconter.

Guillaume

dimanche 29 septembre 2013

Les Nouveaux Ateliers, le Sur Mesure à la portée de tous (ou presque).

©lesnouveauxateliers.com
Porter des vêtements sur mesure est un luxe que seuls quelques privilégiés peuvent s’offrir. Telle la Rolex de Jacques Séguéla, le costume sur mesure est un signe extérieur de richesse qu’il est bon de mettre en avant pour montrer son statut social et surtout l’étendue de son compte en banque. Pourtant, il y a trois ans, deux entrepreneurs ont tenté le pari un peu fou de proposer une gamme de vêtements sur mesure à des prix proches de ceux du prêt à porter. Résultat, leur boutique, Les Nouveaux Ateliers, dont la principale se trouve rue Saint Honoré dans le 1er arrondissement, ne désemplissent pas. Il faut dire que pour toute une catégorie de travailleurs dont le port du costume est obligatoire au bureau, la possibilité de se faire tailler un costume sur mesure à partir de 290€ est très attractive.

vendredi 20 septembre 2013

Fantasmes comestibles à la Pâtisserie des Rêves.

©lapatisseriedesreves.com
Avez-vous déjà été obsédés par quelque chose durant plusieurs jours, plusieurs semaines, en tapant sur votre clavier au bureau, dans le métro, jusqu’à en rêver la nuit ? Avez-vous déjà désiré quelque chose si fort que vos pas s’y dirigeaient inconsciemment? Moi ça m’est arrivé, avec un éclair au chocolat. La Pâtisserie des Rêves, véritable coin de paradis de la rive gauche, m'a aidé à assouvir ce petit fantasme.

vendredi 13 septembre 2013

Le Harp’, repaire parisien des fans du Celtic Glasgow FC.

©www.harpbar.com
                   Les plus grands clubs de football de la planète ont des associations de supporters partout dans le monde. Leur réussite sportive, leurs joueurs stars et leur politique de marketing permet ce développement à l’échelle mondiale. Ainsi, on trouve sur les cinq continents des fans de clubs comme le FC Barcelone, le Real Madrid, Manchester United, la Juventus Turin  et de quelques nouveaux riches comme Manchester City ou le Paris Saint Germain.
Dans cette étouffante sphère du foot business, quelques clubs atypiques trouvent le moyen de réunir des fans dans d’autres pays. Pour ceux là, peu, voire pas de réussite sportive (ou alors il y a longtemps), pas de joueurs connus en dehors de leur championnat national, une politique de développement proche du néant et pourtant… C’est le cas du Celtic Glasgow FC ! La communauté parisienne des fans du Celtic a élu domicile dans un petit pub du boulevard de Clichy, le Harp.

lundi 9 septembre 2013

Une cuisine « traditionnelle et bourgeoise » au Petit Marguery.

             La gastronomie française est connue et reconnue dans le monde, elle a même été consacrée à l’automne 2010 au patrimoine immatériel de l’humanité. Il est d’ailleurs intéressant d’observer qu’aucune recette en particulier n’a été distinguée mais bien l’ensemble du repas à la française. Au-delà de la haute gastronomie, inaccessible car bien trop onéreuse,  on trouve à Paris de nombreuses tables qui font la promotion de la cuisine traditionnelle française à des prix plutôt raisonnables. Le Petit Marguery est de celles là. A de nombreuses reprises j’avais entendu des amis ou collègues me parler de cette table et de la qualité des plats qui y étaient proposés. J’ai donc pris la décision d’y aller déjeuner un midi avec un ami.

jeudi 5 septembre 2013

Edito du 5 septembre 2013

                 C’est la rentrée ! Les enfants retournent à l’école et les parents respirent un peu. Les politiciens, eux se posent pleins de questions inutiles (sur la rentrée j’entends, la Syrie est un débat que je me garderai bien d’évoquer sur ce blog). Et maintenant la semaine d’école est de 4.5 jours… C’est comme ça en Allemagne vous comprenez, donc forcément c’est bien pour nos enfants. Encore un changement qui fait râler maintenant et qui sera admis par tous l’année prochaine… A moins que cela change encore !

Après une pause de presque deux mois, c’est l’heure de la rentrée aussi pour Parisian Walkways. Malgré une absence d’activité sur le site, j’ai continué à arpenter les hauts lieux de distraction parisiens. Et il y a eu de belles découvertes que je vous proposerai au fur et à mesure dans l’année. Des restaurants surtout, des bars également, mais aussi des boutiques. En effet, avec le beau temps des mois de juillet et août  les promenades m’ont amené à découvrir des endroits surprenants où sont vendus des fleurs, du chocolat, des pâtisseries, du rhum, de la bière, et même des costumes !

Bien que le référencement fut proche du néant au lancement du site, nous sommes désormais en première page google en tapant simplement notre nom. Je cherche néanmoins des moyens de continuer à développer le blog. Un compte twitter pourrait voir le jour prochainement et il est également fort probable que Parisian Walkways participe aux Golden Blog Awards. Ces derniers récompensant les blogs les plus populaires en les soumettant aux votes des internautes, j’aurai plus que jamais besoin de votre soutien. Nous en reparlerons.

J’espère que vous êtes en pleine forme pour cette nouvelle saison de découvertes et de plaisirs parisiens. Bonne lecture.

Guillaume

mercredi 10 juillet 2013

Joue-la comme Shakespeare à la Tour Vagabonde

            Paris est une ville en mouvement. Les gens qui y passent lui donnent un visage différent chaque jour, et l’éphémère est particulièrement de mise en ce début d’été. Mais il ne se trouve pas toujours là où on l’attend. On peut le croiser en ce moment même sur les bords de Seine, à la Cité des Arts. Oui, je me fais mystérieuse, j’aime vous imaginer avec une moue interrogative devant votre écran. C’est tout simplement que je brûle de vous parler de ce lieu, malgré l’envie un peu égoïste que l’on a de garder un trésor juste pour soi. Mais Parisian Walkways est au contraire basé sur le partage, vous le savez bien maintenant. Alors, embarquons tout de suite pour un voyage dans le temps, guidés par la langue de Shakespeare.

jeudi 4 juillet 2013

Edito du 4 juillet 2013

       Ça y est c’est les vacances ! Je sais que certains vont me dire qu’ils ne les prennent plus forcément en juillet et en août, que d’autres me diront qu’ils resteront chez eux parce qu’ils n’ont pas forcément les moyens de financer un séjour à l’autre bout du monde… Mais toujours est-il que C’est les Vacances !

Le principal objectif des vacances est de se changer les idées, de penser à autre chose qu’au quotidien du boulot ou des cours, bref de décompresser entre deux périodes d’activité intenses et pas forcément agréables. Les étudiants profiteront de cette plage de repos sans pression, plus longue que pour les travailleurs, pour gagner un peu d’argent en vue de l’année scolaire à venir, tandis que les salariés pourront se détendre aux frais de leur employeur comme c’est le cas depuis 1936.

Le blog, lui, continuera de tourner mais de manière plus ralentie. Je ne manquerai pas de continuer à me promener dans Paris en quête de belles adresses mais comme les lecteurs seront moins assidus car plus oisif, je garderai au chaud l’essentiel des articles pour la rentrée. En revanche certaines activités caractéristiques de l’été à Paris seront très probablement évoquées soit par le biais de la page facebook du site (https://www.facebook.com/ParisianWalkways), soit directement sur le blog.

Je vous souhaite donc d’excellentes vacances, reposez vous bien et revenez en pleine forme pour la rentrée avec une nouvelle saison de découverte et de partage parisiens
D’ailleurs si ceux  qui seront à l’étranger pourraient éventuellement bénéficier d’une excuse, ceux qui restent dans le coin n’auront aucune justification pour leur absence de fréquentation régulière du blog. A défaut de nouveaux articles réguliers, il y a toujours à votre disposition une sympathique base de donnée pour vous sorties parisiennes.


Guillaume

vendredi 28 juin 2013

Un brunch musical au Réservoir.

              Avec l’arrivée de l’été et, a priori, des beaux jours sur la capitale, la pratique du Brunch revient en force dans les bistrots et restaurants. Contraction de Breakfast (petit déjeuner) et de Lunch (déjeuner), le Brunch est un repas copieux qui se prend généralement en fin de matinée et qui dure parfois longtemps puisqu’il se pratique le samedi ou le dimanche, jours chômés où l’on a le temps de ne rien faire. De nombreux établissement proposent des brunchs pour élargir leur offre et se faire connaître d’une manière différente auprès de la clientèle. Le Réservoir, lieu atypique du 11ème arrondissement de Paris, à la fois restaurant, club et salle de concert est de ceux-là, mais la configuration des lieux permet une originalité, un concert est donné pendant votre brunch.

lundi 24 juin 2013

Hey ! PartII, ma claque visuelle à la Halle Saint Pierre.

              Vous êtes sans doutes passés un jour tout près de la Halle Saint Pierre, ce grand pavillon à l'architecture très Art nouveau, juste au pied de la Butte Montmartre. Vous vous êtes peut être même demandé ce que contenait ce drôle d'écrin coloré. Le musée (car c'en est un) referme en ses murs l'une des collections d'art « brut » les plus importantes de France, et accueille pour la seconde fois en deux ans une exposition en partenariat avec la revue artistique « Hey ! », et ce jusqu'à fin août.

mercredi 19 juin 2013

Hutch House of Hot Dogs, l’âme de New York dans le 10ème.

                    Composé d'un pain allongé brioché fourré d’une saucisse cuite, parfois accompagné de moutarde, de ketchup, d’onion, ou de relish, le hot-dog est un sandwich américain célèbre un peu partout dans le monde. Peu compliquée, la recette du hot-dog classic, telle qu’on la retrouve sur les trottoirs New Yorkais, est pourtant très régulièrement dénaturée lorsque l’on quitte le territoire de l’Oncle Sam. Et si certaines adaptations locales sont excellentes, il n’est pas rare de finir avec un vrai poids sur l’estomac. Hutch, House of Hot Dogs (ou 3HD) a donc décider de réagir en proposant un vrai Hot-dog, c'est à dire façon New York City. Fort de son succès, il a ouvert son deuxième établissement la semaine dernière dans le 10ème arrondissement. Lorsque l’on m’a proposé de venir goûter aux hot-dogs de Hutch, je me suis d’abord montré un peu perplexe. Pas vraiment fan de ketchup ou de moutarde sucrée, je n’étais pas tenté par l’expérience. Mais un bloggeur est avant tout curieux et il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis ! Je me suis donc rendu dans la discrète rue Sainte Marthe pour voir ce que valent ces fameux hot-dogs.

mardi 11 juin 2013

Magie Givrée autour d’un dîner à l’Entracte Saint Martin.

               Le concept de Dîner/Spectacle n’est pas particulièrement à la mode en ce moment à Paris. A moins d’être un touriste capable de dépenser des sommes prohibitives dans les grands cabarets connus partout dans le monde comme le Lido, le Moulin Rouge ou encore le Crazy Horse, il est devenu de plus en plus rare de s’y rendre. On trouve pourtant de nombreux cabarets à Paris qui pratiquent des prix moins élevés que leurs illustres concurrents et qui, eux aussi, méritent le coup d’œil .De nouveaux établissements continuent même de voir le jour pour divertir les parisiens tout en les nourrissant. C’est le cas de l’Entracte Saint Martin, un Café/théâtre du 10ème arrondissement qui a ouvert ses portes en mars 2013 et qui propose un repas précédé ou suivi d’un One Man Show pour un prix très correct.

jeudi 6 juin 2013

La Caverne d’Ali Baba de l’amateur de bon vin.

             Vous connaissez le Bon marché et sa Grande épicerie ? Le grand magasin luxueux du quartier de Sèvres Babylone, dans le 7ème arrondissement, où l’on croise des Bobos et surtout des grands bourgeois qui y font leurs courses comme vous allez à Carrefour. On trouve de tout à la Grande épicerie, et surtout des produits d’exceptionnelle qualité à des prix relativement exorbitants. L’enseigne a récemment ouvert une toute nouvelle cave absolument splendide pour les amoureux de vin, de très bon vin.

dimanche 2 juin 2013

Edito du 2 juin 2013

               Enfin le mois de juin ! Oublions mai et son proverbe sur la liberté vestimentaire rarement aussi mal venu et retrouvons le sourire en profitant du soleil et de températures plus agréables. Les vacances approchent à grand pas et il est temps d’investir les terrasses des bars et restaurants ainsi que les quais de seine et les jardins pour de joyeux piqueniques.

Ce dernier mois a été plutôt calme sur le blog. Les weekends allongés, un mariage et deux semaines passées à La Rochelle m’ont tenu éloigné de la toile mais je suis prêt à repartir en quête d’endroits sympas où manger, boire, ou simplement se promener.

A ce titre, je ne peux pas résister à l’envie de vous parler de deux établissements découverts lors de mon séjour à La Rochelle et qui ont retenu mon attention. Le premier est un bar dans le style pub anglais assez classique et offre un large choix de whiskys et de bières. Le McEwan’s propose en outre une boisson originale, la bière flambée. Vous avez le choix entre une blanche flambée à la poire, une blonde au grand marnier, une ambrée au cointreau et une brune à la mure. Au-delà de la curiosité, c’est surtout l’occasion pour le barman de faire un peu le spectacle et malgré la sensation improbable d’une bière tiède, le goût reste étonnamment excellent.

L’autre découverte de cette quinzaine est la Fleur de sel, il s’agit, et je pèse mes mots, d’un excellent restaurant qui n’a rien à envier à de nombreuses tables parisiennes. Les plats sont faits maisons ou à base de produits frais (le poisson a été pêché le matin même) et le chef fait preuve d’une belle inventivité comme lorsqu’il accompagne son tartare de saumon d’un savoureux sorbet au Wasabi. Si vous ajoutez à cela un prix particulièrement accessible (19,50€ le menu de base), vous passez une merveilleuse soirée.
Donc si vous vous rendez dans cette superbe cité, n’hésitez pas à vous rendre dans ces deux établissements, vous ne le regretterez pas.

Le blog repart donc de plus belle et vous proposera à nouveau de découvrir de beaux endroits ou se restaurer et se divertir dans notre belle capitale. Bonne lecture et surtout n’hésitez pas à commenter les articles pour donner vos avis sur les articles ou les établissements qu’ils traitent.


Guillaume

mercredi 15 mai 2013

La BocaMexa : du soleil en bouche Rue Mouffetard

              En mai, fais ce qu’il te plait. Basique me direz vous. Mais ce n’est pas tout à fait vrai. On voudrait définitivement aller lire la biographie de notre Rock Star préférée sur les bords de Seine, les doigts de pieds à l’air et quelques coups de soleil sur les pommettes, voire tout bonnement jouer les filles de l’air pour une contrée magique (Copa Cabana, la Creuse, au choix…). Il faut patienter encore. Heureusement, Paris regorge d’adresses qui nous permettent d’attendre l’été, et de partir véritablement à la découverte d’autres cultures.

jeudi 2 mai 2013

Une expérience visuelle, sensorielle et participative au Studio Galande

              La tendance actuelle dans les cinémas est le développement des salles équipées pour projeter des films en 3D. Cette avancée technologique n’a, selon moi, pas de réel intérêt si ce n’est celui de gonfler le prix du billet. D’autant plus que dans une salle de la rue Galande dans le 5ème arrondissement, on trouve un cinéma qui propose de voir un film en ce que l’on pourrait appeler la 4D. Cette classification est surtout connue pour être pratiquée dans les grands parcs d’attraction. Ici, il s’agit d’une expérience à la fois visuelle,  sensorielle et participative. Au Studio Galande, un film est l’objet d’un véritable spectacle, le Rocky Horror Picture Show.

samedi 27 avril 2013

Why Paris, l’art et la manière de déstructurer sans dénaturer.


            Le Why Paris fait partie des bars qui rencontrent un franc succès sur les sites-annuaires de bars et restaurants. Généralement je prends ces informations avec beaucoup de prudence, on ne sait jamais vraiment d’où viennent ces commentaires dithyrambiques. Parfois c’est le patron, lui-même, ou ses proches qui gonflent les notes de leur établissement pour inciter les internautes à s’y rendre. D’autres fois, ce sont les concurrents qui baissent volontairement leurs appréciations afin de nous en dissuader. Cette fois ce n’est ni l’un ni l’autre, le Why Paris, basé rue Jean-Jacques Rousseau dans le 1er arrondissement, mérite indéniablement que l’on passe y prendre un verre. A l’occasion des 30 ans d’un excellent ami, nous nous sommes retrouvés à une quinzaine afin de profiter des cocktails dont le bar a fait sa spécialité.

dimanche 21 avril 2013

Un café pour les fans de Manga sur la Montagne Sainte Geneviève.


   Le Manga  Café est basé sur un concept très simple, lire des mangas en buvant tranquillement un verre. Jusque là il n’y a rien de bien extraordinaire. C’est surtout par l’organisation du concept que ce café, situé dans le quartier de la montagne Sainte Geneviève, dans le 5ème arrondissement, se démarque véritablement des autres.
           

lundi 15 avril 2013

Le Crom'Exquis, un service sans boulettes... Encore que…


           C’est après avoir vue une émission culinaire que je découvre le Crom’Exquis, un restaurant spécialisé dans une recette qui nous viens tout droit de Pologne appelée cromesquis. Vous connaissez peut être, il s’agit de cette petite boulette,  salé ou sucré qui renferme dans son coeur un liquide qui explose en bouche. Si vous n’êtes pas encore adepte de cette nouvelle tendance culinaire je vous propose de découvrir ce restaurant de Pierre Meneau, fils de Marc Meneau le chef étoilé. C’est dans le quartier de la Madeleine, proche des théâtres et des Grands Magasins, que je pénètre au Crom’Exquis.

mercredi 10 avril 2013

Paris Haute Couture à l'Hotel de Ville.


                   Avez-vous déjà eu l’occasion d’assister à un défilé de mode d’une maison de haute couture ? C’est peu ou prou ce que nous propose l’Hôtel de ville de Paris à l’occasion de l’exposition Paris Haute Couture. Du 2 mars au 6 Juillet 2013, la salle Saint Jean de la Mairie de Paris accueille quelques unes des plus belles pièces confectionnées dans les ateliers des grands couturiers installés à Paris. Alors, bien évidemment vous ne verrez aucun Top Model à cette exposition mais en revanche vous assisterez à une véritable rétrospective de l’histoire de la Haute Couture à Paris depuis ses débuts autour de 1900 jusqu’aux créations les plus récentes.  Avec entres autres Chanel, Dior, Saint-Laurent, Balenciaga, tous les grands sont présents et vous sont présentés, une fois de plus, gratuitement.

jeudi 4 avril 2013

Un lapin à Montmartre.


©métrofrance.com
            Non, à Montmartre on ne voit pas que des touristes avec des casquettes « I love Paris ». Si on lui enlève l'étiquette de coin d'« attrape couillon », c'est avant tout un quartier à l'histoire incroyable qui vaut la peine d'être arpenté, fouillé, aimé. Personnellement, ce n'est pas pour le Sacré Cœur ou la Place du Tertre (aussi sublimes soient-ils) que j'aime venir sur la Butte avec mon cher et tendre. C'est avant tout pour ses petites boutiques et lieux de vie si particuliers que j'affronte les hordes d'allemands en k-ways fluo. 
Un curieux animal semble nous inciter à suivre sa piste. Il nous laisse de petits indices et nous emmène dans les rues escarpées de Montmartre, bien loin des bars lounge qui font pleurer les porte-monnaies. Cette petite bête, c'est un lapin. Partons sur ses traces et pénétrons dans ce terrier Rue Germain Pilon. Vous êtes peut être passés devant sans le voir, mais il est là, le Marlusse et Lapin.

lundi 1 avril 2013

Edito du 1er Avril.


            On a coutume de dire « En avril, ne te découvre pas d’un fil. » Il me semble que ce proverbe ne s’est jamais autant appliqué que cette année ! En dépit de température plutôt fraîches pour la saison, nous pouvons au moins apprécier l’arrivée du soleil qui réchauffera nos corps meurtris par ce long et vigoureux hiver.

Je profite de cet édito pour vous souhaitez de Joyeuses Pâques !
Il s’agit de la plus importante fête chrétienne qui célèbre la résurrection du Christ et marque la fin de la période de jeûne. C’est d’ailleurs probablement le seul jour de l’année, avec Noel, où des non pratiquants se rendent à l’église pour assister à la messe. Et si tout le monde ne va pas à l’église, la tradition du repas pascal, elle, est généralement respectée. Elle donne surtout l’occasion de participer à la traditionnelle et très commerciale Chasse aux œufs que les cloches ont déposés au cours de la nuit.

Suite aux conseils avisés d’une amie j’ai commencé à créer un nouveau gadget de libellés sur le blog, il aura pour rôle de regrouper les articles par situation géographique. Cela vous permettra ainsi en cliquant sur un arrondissement d’avoir accès aux articles sur les établissements qui s’y trouvent. Dès lors, si vous vous retrouvez dans le 1er arrondissement sans idées pour prendre un verre ou manger un morceau, vous pourrez, en quelques clic en  trouver une qui pourrait vous convenir.

Cette modeste tribune me donne l’occasion de partager un véritable coup de cœur musical. Rival Sons. Un groupe de rock originaire de Long Beach en Californie qui se démarque grâce à une énergie incroyable mais totalement maîtrisée  Ils nous proposent des compositions alternant rocks pêchus, blues intenses et balades puissantes, et une présence scénique exceptionnelle du chanteur Jay Buchanan. Ils ont sorti trois albums, dont le dernier Head Down est à écouter absolument, et ils étaient au Trabendo samedi dernier pour un concert mémorable qui restera, pour moi, l’un des meilleurs de ces dernières années.

Au programme sur le blog ce mois ci, un lapin (Pâques oblige), un cinéma pas comme les autres et toujours les bars/restos/expo parmi les plus sympas du moment.
N’abusez pas trop du chocolat !

Guillaume

mercredi 27 mars 2013

Vos cocktails au bout des doigts au Touch'In.


Le quartier Saint-Lazare/Madeleine n’est pas particulièrement connu pour ses bars et ses restaurants, pour autant on y trouve quelques établissements qui se démarquent par l’originalité de leur concept. Le Touch’in Paris est de ceux-là. Son nom nous donne un début d’idée sur le concept proposé. Cette soirée sera tactile ou ne sera pas !
L’établissement est composé de deux parties, la première au rez de chaussée est un restaurant assez banal proposant une cuisine française basique sans intérêt particulier. La seconde au sous sol est en revanche bien plus intéressante. Il s’agit d’un bar où l’essentiel de votre activité consiste à utiliser les écrans tactiles qui font office de table.

jeudi 21 mars 2013

La Bouteille d’or, une table de caractère au pied de Notre Dame.

©boparis.com
          A l’occasion de mon anniversaire (oui je sais ça remonte un peu mais bon) m’a été fait le cadeau d’aller dîner dans un restaurant de qualité, la Bouteille d’or. Je me suis donc retrouvé dans la situation assez rare d’être « contraint » d’aller dans un établissement que je n’avais pas moi-même choisi. Ma chère et tendre et moi-même nous sommes rendus quai Montebello en face de Notre Dame de Paris afin de profiter ensemble de ce cadeau gastronomique..

vendredi 15 mars 2013

Allons nous en jeter un petit au Salon du Vigneron Indépendant.

          Le Salon du Vigneron Indépendant fait partie des salons les plus sympathiques que l’on trouve porte de Versailles. Il consiste à regrouper, comme son nom l’indique, des vignerons qui n’appartiennent pas aux grands domaines de l’industrie du vin. Ces vignerons font la plupart du temps tous eux même et sont présents deux fois par an à Paris pour cette grande foire au vin.

mardi 5 mars 2013

Le règne de la simplicité au Caveau de Montpensier


               De manière générale, lorsque l’on pense Caveau, on pense humidité, chaleur et éventuellement musique live.  Et bien rien de cela ne s’applique au Caveau de Montpensier. Cette originalité est probablement due au propriétaire, un anglo-saxon installé à Paris, qui a voulu donné un style plus proche du pub de quartier que celui de club de jazz à son établissement.

Le lieu se trouve à deux pas du Conseil constitutionnel dans une rue assez calme à l’écart de l’effervescence de la Comédie française et du Palais Royal. L’ambiance reste par conséquent assez détendue. Il est très agréable de venir prendre une bière ou un cocktail à prix modérés, dans ce lieu qui, caveau oblige, est légèrement abaissé par rapport au niveau de la rue.

vendredi 1 mars 2013

Edito du 1er mars 2013


Nous sommes déjà en Mars, les jours rallongent enfin et le soleil tente, timidement, une percée sur l’épaisse couche nuageuse à laquelle nous avons droit depuis les fêtes de fin d’année. Les célèbres giboulées vont, elles aussi, arriver et nous donner l’occasion de troquer nos vêtements de froid contre ceux de pluie… 

Avec l’hiver qui s’éloigne peu à peu, ce sont les promeneurs que nous sommes qui commencent à pointer le bout de leur nez. En effet, si lors des mois de janvier et de février nous préférons généralement rester bien au chaud chez nous, mars sonne le retour des sorties.  Comme d’habitude votre blog préféré se chargera de vous proposer des lieux de détente originaux mais toujours sympa à des gammes de prix variés.

La principale célébration, ou occasion de faire la fête, du mois de mars est indéniablement la Saint Patrick. Fête nationale irlandaise du 17 mars, il s’agit également d’une célébration religieuse. Les catholiques irlandais pratiquant le carême ont pour habitude de rompre le jeune ce jour là par respect pour celui qui leur a jadis montré la voie du catholicisme.  Pour tous les autres, il s’agit surtout d’une occasion de se réunir dans un pub pour boire une (généralement plusieurs) bière et de s’habiller en vert.

Parisian Walkways ne dérogera pas à cette tradition et vous proposera très prochainement un petit concours. Partir à la recherche de la Pinte de bière la moins chère de Paris. 
Peu importe la marque de bière, l’heure où elle est servie et le lieu pourvu que ça soit intramuros, je vous demanderai via les réseaux sociaux de me présenter la pinte au tarif le plus bas que vous aurez pu trouver en vue de la Saint Patrick. Pour information je connais un endroit où la pinte est à 2€… Afin de faciliter la communication sur le sujet je créerai un event sur Facebook, mais vous pourrez aussi trouver des informations sur la page FB du blog.

Bon courage et à bientôt sur le blog.

Guillaume

mardi 26 février 2013

Entretien avec Lea Loopa, petite boule d’énergie, danseuse à l’Ecole des filles de joie.


            Lea Loopa, danseuse de l’Ecole des Filles de joie a accepté de nous rencontrer afin d’évoquer son expérience dans le milieu du burlesque.
Elle a commencé à suivre les cours de l’école il y a deux ans, après avoir vu le film Tournée de Mathieu Almaric, sorte de road movie  racontant la tournée d’une troupe de danseuse burlesque à travers la France. Le burlesque, pratique jusqu’à lors restée discrète, est ainsi projetée sur le devant de la scène en 2010 avec notamment, en point d’orgue, une montée des marches du Festival de Cannes par l’équipe du film qui restera comme l’une des plus glamour de ces dernières années. De nombreux reportages à la télévision ou dans les magasines sont depuis consacrés à cet art que l’on peut placer à mi chemin entre le cabaret et le striptease. Le burlesque est indéniablement une pratique « undergound » à la mode et de là à monter sur scène pour s’effeuiller il n’y a qu’un pas mais celui-ci n’est pas évident à franchir. Léa, elle, n’a pas eu ce problème. Issue d’une famille proche du milieu artistique, elle pratique très régulièrement le théâtre, le dessin et la danse. Bien dans sa tête et dans son corps, la nudité ne lui a jamais vraiment posé de soucis.

samedi 23 février 2013

Une leçon d'amour à l’École des Filles de Joie


         Ouvrez un magazine, que voyez-vous ? Une silhouette de papier glacé longiligne et à la moue stupide qui porte des vêtements hors de prix. Ouvrez votre porte sur la rue, que voyez-vous ? Une superbe fille dont le visage est parfois triste. Pourquoi le serait-elle d'après vous ? Peut être à cause de ce plat fantasme de la féminité qui la dévisage et semble lui reprocher de ne pas lui ressembler. Trouvez-vous cela normal ?           
Il est temps de changer de regard sur soi, Mesdames, Mesdemoiselles, et aussi Messieurs. Le rêve n'est pas dans les revues de mode mais caché sous les jeans, les jupes et les manteaux que vous frôlez tous les jours inconsciemment. Les vraies beautés sont présentes au quotidien dans le sourire et la démarche de n'importe quelle femme. On a tendance à l'oublier. L’École des Filles de Joies est là pour nous le rappeler.

mardi 19 février 2013

Petite soirée "cosy" au bar de l'Hôtel du Louvre


          Les bars présents dans les hôtels sont rarement des endroits où l’on décide spontanément d’aller prendre un verre. A l’exception des grands palaces comme le Crillon, le Royal Monceau ou encore le Plazza-Athénée, qui sont globalement connus et reconnus comme ceux dans lesquels on peut boire les meilleurs cocktails, et aussi les plus chers, ces bars ne présentent, au premier abord, que peu d’intérêt si l’on n’est pas client de l’hôtel. Toutefois, lorsqu’un ami vous propose d’aller prendre, à ses frais, une coupe de Champagne au bar de l’Hôtel du Louvre en face de la Comédie française, on se laisse volontiers tenter par l’expérience.

mardi 12 février 2013

Déplaçons nous vers ou dans Paris : quelques mots sur les transports en commun


          Cela n’aura échappé à personne, la tendance actuelle à Paris est d’éviter de prendre sa voiture. Le Maire de Paris ainsi que ses conseillers cherchent par tous moyens à diminuer la circulation dans la capitale au profit des piétons, des vélos et des transports en commun. Depuis l’élection de Bertrand Delanoé ont été crées les couloirs de Bus, les vélib, les noctiliens, les autolibs… Le dernier projet consiste à interdire l’accès aux voies sur berges de la rive gauche à tous les véhicules à moteur. Et si certaines choses ont été faites pour les automobilistes, comme le partage des certaines places de parking destinées aux livraisons (voir l’article qui y est consacré sur ce blog), la volonté est clairement d’inciter les parisiens, ainsi que les banlieusards passant par Paris, à laisser leur véhicule à la maison.
En conséquence, pour ceux qui ne disposent pas de véhicule, ou ne souhaitent pas l'utiliser, la ville de Paris propose un certain nombre de transports en commun.
Et parce que prévoir une sortie implique également de prévoir un déplacement, Parisian Walkways vous propose une sorte de revue d’effectif sur les possibilités écologiques, donc chics, qui vous sont offertes.


dimanche 10 février 2013

Délices et lumières des Mille et Une Nuits à l'Institut du Monde Arabe


         Connaissez-vous l'univers des Mille et Unes Nuits, et la Princesse Shéhérazade ? Beaucoup en ont entendu parler, mais peu ont conscience des origines ancestrales de cette œuvre fondatrice et les inspirations innombrables qu'elle a engendrées. A travers une scénographie enchanteresse, et jusqu'à la fin du mois d'avril, l'Institut du Monde Arabe nous éclaire de sa lampe magique sur sa naissance, et nous ouvre sur un monde sans fin, source de rêve aujourd'hui encore.

mardi 5 février 2013

L’Union soviétique au pied de la butte Montmartre.


        De manière générale, lorsque je « sélectionne » un bar ou un restaurant que je souhaite tester, je prends soin de me renseigner au préalable en consultant différents avis ou informations sur l’établissement en question auprès de sites internet qui l’évoquent. A partir de cette mini-enquête, je décide de m’y rendre ou non. La rédaction d’un article est totalement secondaire puisque certains lieux bien que sympathiques ne me donnent pas automatiquement envie de les évoquer sur le blog.
Ces diverses informations nécessitent parfois d’être prises avec une certaine prudence. En effet les appréciations des uns et des autres peuvent varier en fonction du moment précis où l’on se rend au lieu en question, voire même des perceptions parfois subjectives de chacun.

C’est ce qu’il s’est passé pour un bar découvert récemment avec des amis. Cet établissement situé rue André Antoine dans le 18ème arrondissement, au pied de la butte Montmartre, constituait, de l’avis d’un grand nombre d’internaute, un lieu très intéressant mais était dirigé par des gens forts désagréables. J’avais, à ce titre, prévenu mes amis à ce sujet et au final personne ne s’est plaint du service, bien au contraire.

vendredi 1 février 2013

Edito du 1er février 2013


           La nouvelle année est maintenant bien lancée, j’espère que vous avez profité au mieux du sympathique épisode neigeux qui a touché Paris et sa banlieue au cours du mois de janvier. Je sais que certains se sont amusés à faire du ski et de la luge aux Buttes Chaumont…  Dommage que la Mairie de Paris ait préféré fermer la plupart des jardins, ils auraient pu constituer des aires de jeu exceptionnelles sans danger pour les enfants.

Pour ma part je me suis contenté d’une session Rallye de Finlande en plein Val d’Oise. Le Sebastien Loeb qui est en moi s’est vraiment fait plaisir.
Les automobilistes ont peut être été attirés par la fermeture, depuis lundi dernier, des voies sur berges de la rive gauche. Des travaux sont actuellement en cours et devraient laisser place à une jolie promenade entre le Musée d’Orsay et le Musée du Quai Branly. Personnellement j’ai emprunté deux fois ces voies rapides en dix ans mais je compatis à l’embarras de ceux qui devront désormais se contenter des quais.

Puisque les voitures sont de moins en moins bienvenues dans Paris, Parisian Walkways vous proposera, très prochainement, un article sur les transports en commun mis à votre disposition pour vos sorties.
Le mois de février me permettra également de vous parler d’un spectacle à la mode, la danse burlesque. J’ai eu l’occasion de m’entretenir avec une jeune femme qui pratique cette danse et qui partagera avec nous sa passion.

Comme toujours n’hésitez pas à commenter les articles pour y apporter des infos ou simplement votre avis sur le sujet. La page facebook du blog fonctionne bien, elle améliore un peu la visibilité du blog sur les réseaux sociaux. Pensez à « liker » la page pour être directement tenu informé de l’actualité de la page et du blog.

Guillaume

mardi 29 janvier 2013

Paris tout compris, un "blog télévisé" sur France 3 Ile de France


      Il existe un grand nombre de (joyeux et sympathiques) concurrents à ce merveilleux blog qui eux aussi ont pour mission de partager les bon plans et les bonnes adresses de notre chère et tendre capitale. La plupart sévissent sur le net mais certains existent sous format papier et d’autres sous la forme d’une émission de télévision.

C’est le cas de Paris Tout Compris, émission présentée par l’ancienne Miss France, Malika Ménard, dont le concept est à la fois simple et amusant. Une personnalité invitée et un anonyme tiré au sort vont avoir la possibilité de tester des adresses parisiennes. La particularité de l’émission est que ces deux « testeurs d’un jour » auront à dépenser une somme bien précise et attribuée au hasard en début de journée. L’un pourra dépenser la coquète somme de 300€ dans la journée tandis que l’autre devra se contenter de 30€.

samedi 26 janvier 2013

Le Café de la Gare : petit théâtre, grands talents


Contre toute attente, Parisian Walkways ne vous emmènera pas aujourd'hui dans un de ces cafés que nous affectionnons. Non, non. Paris est un lieu de rencontres enrichissantes où l'on fait bonne chaire, mais le plaisir ne se trouve pas seulement dans les bistrots ou les bars à cocktail. Aujourd'hui, chers lecteurs, nous vous emmenons au théâtre.
          
            Ça vous dirait une virée dans un lieu où certains des pointures du cinéma et du théâtre français ont fait leurs gammes ? Alors suivez nous dans cet écrin caché au fond d'une cour pavée du Marais. Le lieu est déjà emprunt d'art. En tendant l'oreille vous capterez peut être quelques notes des cours de chants d'Armande Altaï, ou la musique sensuelle d'un cours de flamenco. En faisant la queue, nous faisons la causette avec une dame suisse, en vacances à Paris. Une amatrice de spectacles, quelle aubaine ! Dans ce genre d'endroits cosmopolites, où toutes les générations se croisent, un dialogue souvent enrichissant se crée. Antisociaux ces parisiens ?

mardi 22 janvier 2013

Un café impérial sous tous points de vue.


Fréquentant régulièrement le quartier Rivoli/Châtelet, il n’était pas rare pour moi de passer devant l’Empire Café. A chaque fois je me disais qu’il faudrait que je prenne le temps de m’arrêter pour prendre un verre tant le style et la décoration de la salle qui donne sur la rue m’attiraient. Pourtant, le coté un peu chic de l’établissement m’avait souvent découragé. C’est donc avec joie que j’ai accueilli la proposition d’aller y prendre un verre faite récemment par un ami.